Magna et Linamar, des occasions en plein scandale de leur client Volkswagen


Édition du 03 Octobre 2015

Les investisseurs téméraires peuvent envisager de cueillir les titres de Magna International (NY, MGA, 45,90 $ US) et Linamar (Tor., LNR, 67,65 $), éclaboussés en Bourse par la duperie de leur client Volkswagen qui a équipé ses moteurs diesel de logiciels faussant ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pourquoi la Bourse de Toronto ne fête pas le nouvel Aléna?

Après un suspense de treize mois, le S&P/TSX célèbre bien peu. Voici des explications.

À surveiller: Mediagrif, Savaria et Magna

21/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Mediagrif, Savaria et Magna?

À la une

Le prix des propriétés multirésidentielles en hausse en 2018

13/11/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses des prix médians des propriétés multirésidentielles dépassent celles des unifamiliales.

Immobilier: forte activité partout au Québec

14/11/2018 | Les Affaires - JLR

Les ventes de propriétés ont fortement augmenté en octobre par rapport l'année dernière.

À surveiller: Canada Goose, Stornoway et Cineplex

Que faire avec les titres de Canada Goose, Stornoway et Cineplex?