Magna et Linamar, des occasions en plein scandale de leur client Volkswagen


Édition du 03 Octobre 2015

Les investisseurs téméraires peuvent envisager de cueillir les titres de Magna International (NY, MGA, 45,90 $ US) et Linamar (Tor., LNR, 67,65 $), éclaboussés en Bourse par la duperie de leur client Volkswagen qui a équipé ses moteurs diesel de logiciels faussant ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Aritzia, Magna et Couche-Tard

10/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Aritzia, Magna et Couche-Tard?

Pourquoi la Bourse de Toronto ne fête pas le nouvel Aléna?

Après un suspense de treize mois, le S&P/TSX célèbre bien peu. Voici des explications.

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

07:03 | LesAffaires.com et AFP

«Le résultat du vote du Parlement britannique sur le Brexit était connu d'avance.»

Titres en action: Ford, Bank of America, Facebook...

Mis à jour il y a 49 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Rembourser l'hypothèque ou garnir le CELI?

Une lectrice doute que ce soit plus rentable d'investir un héritage dans un CELI plutôt que de rembourser l'hypothèque.