Les problèmes de Toys R Us forcent Dorel à ajuster ses résultats

Publié le 22/03/2018 à 15:39

Les problèmes de Toys R Us forcent Dorel à ajuster ses résultats

Publié le 22/03/2018 à 15:39

Par La Presse Canadienne

La faillite et la liquidation du détaillant américain Toys R Us ont forcé les Industries Dorel à inscrire une charge de créances douteuses de 3,8 millions $ US à leurs états financiers pour l'exercice clos le 30 décembre.


Le fabricant montréalais de produits de puériculture Dorel (DII.B) a indiqué jeudi qu'il avait dû réduire de 3,1 millions $ US le bénéfice net pour son quatrième trimestre et son exercice complet.


Dorel a indiqué avoir réalisé des ventes de 13,4 millions $ US auprès de Toys R Us aux États-Unis pendant le premier trimestre.


Les activités américaines de Toys R Us représentaient environ trois pour cent des revenus de Dorel en 2017, et le total de ses créances clients avec les activités américaines du détaillant se chiffrait à 17,2 millions $ US en date du 21 mars.


Dorel a précisé qu'elle ne disposait que d'informations "restreintes" au sujet de Toys R Us et que ses pertes réelles subies pourraient être différentes des montants annoncés jeudi. Elle continuera à suivre de près l'évolution de la situation, a-t-elle précisé, et révisera l'estimation de sa provision pour créances douteuses au besoin.


Au Canada, Toys R Us vend des lits pour enfants, des sièges d'automobile pour enfants, des poussettes et des meubles de pouponnière fabriqués par Dorel.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

20/11/2018 | Stéphane Rolland

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

20/11/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

20/11/2018 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.