Les pipelines sont tombés de leur piédestal, mais il est trop tôt pour acheter


Édition du 25 Novembre 2017

On savait déjà que les exploitants de pipelines, ces payeurs classiques de dividendes élevés, n'étaient plus les titres sans histoires qu'ils ont déjà été. Leur évaluation, dopée par la chute dramatique des taux d'intérêt ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Trans Mountain remis en branle

03/10/2018 | AFP

Le gouvernement canadien a annoncé mercredi qu’il allait relancer le projet controversé ...

Shell donne son feu vert à un énorme projet de GNL au Canada

02/10/2018 | AFP

Le Canada est le quatrième producteur mondial de gaz naturel et le cinquième exportateur.

À la une

Les «turbulences» aux États-Unis sont une occasion pour le Canada, selon Mitch Garber

Il y a 27 minutes | François Normand

Voici le plan de match du président du conseil d'Investir au Canada pour attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Bourse: Wall Street termine sur une note négative

Mis à jour il y a 24 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La séance était très hésitante entre la faiblesse du secteur de l’énergie, le repli de grands noms.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»