Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 07/12/2018 à 17:00

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 07/12/2018 à 17:00

Par Martin Jolicoeur

Bombardier Produits Récréatif (BRP) a vu son titre fondre de plus de 14% cette semaine. Photo: BRP

Quels sont les titres d'entreprise qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine*, tant par leur progression que par leur recul ?  


DES GAGNANTS


Cominar REIT (+12,84%)


Le Fonds de placement immobilier Cominar (TSX: CUF.UN) a connu l’une des plus fortes croissances boursières de la semaine à la Bourse de Toronto.  La valeur de son action a bondi de 10,59$ à 11,95$, une hausse impressionnante de 1,36$, ou de 12,84%. Il y a trois semaines, le fonds de Québec a mis fin à son association avec le Groupe Dallaire, en restructuration, entraînant la mise à pied de 400 employés à Montréal et Québec. Cette semaine, Cominar annonçait qu’Alban d’Amours, ancien patron de Desjardins, ne solliciterait pas le renouvellement de son mandat de président du conseil des fiduciaires de Cominar. Il est prévu que Zachary Ryan George, cofondateur de Four Front, et Mitchell Cohen, chef de l’exploitation de Westdale, s'ajoutent à titre de membres (pour M. George) et prochain président (pour M. Cohen) du conseil des fiduciaires de Cominar.


Teck Resources Limited (+6,32%)


En début de semaine, Teck Resources Limited (TSX: TECK.B) a annoncé une entente de partenariat avec Sumitomo Metal Mining et Sumitomo Corporation, pour l’acquisition d’une part de 30% dans le projet de mine de cuivre Quebrada Blanca II(QB2) au Chili, un projet évalué à 4,7G$US. En échange de cette participation, la japonaise Sumitomo a accepté de verser 0,8G$, réduisant de ce fait le risque sur les épaules Teck Resources. Sa part dans ce projet d’importance est donc passé de 90% à 60%, étant donné  qu’Empressa Minera (NYSE : ENAMI) en possédait déjà 10%. En conséquence, l’action de la canadienne a vu sa valeur grimper de 26,91$ à 28,61$ en cours de semaine, pour une progression totale de 1,70$, l’équivalent de 6,32%.




Barrick Gold Corp (+5,55%)


 La valeur de l’action de la minière canadienne (TSX: ABX) s’est appréciée considérablement cette semaine, à la suite d’une rencontre avec les analystes afin de leur divulguer le plan de restructuration/transformation envisagé à la suite de l’acquisition de RandGold, l’automne dernier. La poursuite de la progression du prix de l’or pourrait aussi jouer.  Mardi, le métal précieux, toujours considéré comme une valeur refuge en période d’incertitude, a atteint un niveau record des cinq dernières semaines. Il n’en fallait pas plus pour que l’action de Barrick Gold, dont les projets sont intimement liés au prix de l’or, voit sa valeur grimper de 16,93$ à 17,87$ jeudi, une progression de 0,94$ ou de 5,55%.


Mes derniers textes / me suivre sur Twitter / me joindre sur LinkedIn 




DES PERDANTS 


BRP Inc (-14,24%)


L’action du manufacturier (TSX: DOO) de motoneiges, de VTT et autres véhicules récréatifs a connu un recul important ces derniers temps, malgré des bénéfices par action excédant les attentes au cours des dix derniers trimestres. Depuis son sommet de quelque 75$ à la mi-septembre, période qui correspond avec son entrée à la Bourse de New York (NASDAQ), la valeur de son titre a reculé de près de 40%. Cette baisse n’est pas non plus étrangère à la quatrième émission secondaire d’actions de la famille Bombardier et des actionnaires de Bain Capital, pour 8,7M$ d’actions. Les analystes commencent aussi à s’inquiéter de l’approche d’une récession, laquelle pourrait se traduire par une baisse marquée de ses revenus en raison du caractère discrétionnaire de la plupart de ses produits. Le titre de BRP a donc reculé de 6,74$, ou 14,24% cette semaine, pour terminer sa chute jeudi à 40,60$ l’action. 


Richelieu Hardware Ltd (-9,80%)


Le distributeur, importateur et manufacturier de produits de construction/rénovation (TSX: RCH) a reculé fortement en Bourse cette semaine. Dans une rencontre avec les investisseurs, Richelieu a une fois de plus exposé sont désir d’accroître encore sa présence aux États-Unis, en particulier dans les régions les plus densément peuplées, comme la Californie. Les analystes semblent apprécier l’intention, mais notent que la direction ne parvient pas encore à tirer aux États-Unis des marges bénéficiaires comparables à celles du Canada, en chute depuis trois ans. L’action de l’entreprise québécoise a reculé de 2,50$, ou de 9,80%, pour clôturer le 6 décembre à 23,00$.


Banque Laurentienne du Canada (-6,53%)


Cette semaine, le titre de la Banque Laurentienne (TSX: LB) a raté la cible des analystes pour un deuxième trimestre consécutif. Son bénéfice a plongé de 25% à 1,22$ par action au quatrième trimestre, par rapport au consensus de 1,26$. La huitième banque au pays, actuellement en transformation, déçoit sur presque toute la ligne, a indiqué l’analyste Scott Chan, de Canaccord Genuity. Les revenus ont décliné de 3% et les revenus d’intérêt ont fléchi de 2%.  Les prêts hypothécaires ont baissé de 8% et les prêts commerciaux d’1%. Même les dépôts personnels et commerciaux baissent de 3% et de 13%, tandis que l’actif en gestion recule lui de 5%. Il n’en fallait pas plus pour que la valeur du titre en souffre. Cette semaine, l'action de la Laurentienne a perdu 2,72$, ou 6,53%, pour clôturer à 38,96$.


Mes derniers textes / me suivre sur Twitter / me joindre sur LinkedIn 


(*) Sauf avis contraire, la semaine boursière, telle qu’entendue dans cette chronique hebdomadaire, s’étend de la clôture des marchés du vendredi précédent à celle du jeudi, précédent la publication. On parle donc ici de la semaine contenue entre la séance du vendredi 30 novembre, après la fermeture, à la séance du jeudi 6 décembre, également après la fermeture des marchés nord-américains.


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, la Nationale et la Laurentienne

06/12/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Banque Nationale et Banque Laurentienne?

Banque Laurentienne rate plusieurs cibles, son action vacille

Le déclin de 25% du bénéfice et de 3% des revenus de la Banque Laurentienne surprend deux premiers analystes.

À la une

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.