Le pétrole recule à New York, incertain sur la Grèce et le budget américain

Publié le 26/11/2012 à 15:24

Le pétrole recule à New York, incertain sur la Grèce et le budget américain

Publié le 26/11/2012 à 15:24

Par AFP

Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi à New York, les courtiers, nerveux pour la demande en brut, guettant l'issue d'une réunion des créanciers de la Grèce à Bruxelles et observant avec prudence la reprise des discussions à Washington sur le budget américain.


Le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en janvier a lâché 54 cents à 87,74 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


« La séance a été calme », les investisseurs « restant sur leur réserve » en attendant de connaître les nouveaux développements sur la Grèce et sur l'avancée des négociations entre républicains et démocrates aux États-Unis, a souligné Michael Lynch, de Strategic Energy and Economic Research.


Les ministres des Finances de la zone euro se réunissaient en effet à Bruxelles, en présence de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi, pour discuter du versement d'une nouvelle tranche d'aide financière à Athènes.


Si les responsables décidaient de reporter à nouveau une décision sur ce soutien, cela alimenterait les incertitudes sur la résolution de la crise persistante dans la zone euro, de mauvaise augure pour l'économie de la région.


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

À qui profite la baisse du prix du pétrole?

28/10/2014 | Jean Gagnon

Depuis la mi-juin, le prix du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) est passé de 115$ à 81$.

Le pétrole baisse dans un marché toujours inquiet de l'abondance de l'offre

27/10/2014 | AFP

Les prix du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, dans un marché ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

07:28 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

La confiance des PME québécoises recule encore, des semi-humanoïdes chez Nestlé, la voiture volante se concrétise...

Bombardier surpasse nettement les attentes au troisième trimestre

Une forte croissance des revenus et une progression des marges bénéficiaires ont soulevé les résultats.

Avenir de Nunavik Nickel: Couillard va aux nouvelles

Il y a 54 minutes | Suzanne Dansereau

Pékin. Le premier ministre du Québec rencontrera vendredi la haute direction de la minière chinoise Jilin Jien Nickel.