Le pétrole finit en hausse à New York, en dépit d'une trêve à Gaza

Publié le 21/11/2012 à 15:25, mis à jour le 21/11/2012 à 15:40

Le pétrole finit en hausse à New York, en dépit d'une trêve à Gaza

Publié le 21/11/2012 à 15:25, mis à jour le 21/11/2012 à 15:40

Par La Presse Canadienne

Les prix du pétrole ont clôturé en hausse mercredi à New York, dans un marché soutenu par une baisse inattendue des réserves de brut aux États-Unis, en dépit de l'entrée en vigueur d'une trêve entre Israël et le Hamas palestinien qui diminuait la prime de risque.


Le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en janvier a gagné 63 cents à 87,38 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a fini à 110,86 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,03 dollar par rapport à la clôture de mardi.


La hausse des prix du pétrole « est directement liée à la baisse des réserves de brut aux États-Unis, qui était inattendue », a relevé Bart Melek, de TD Securities.


En effet, le Département de l'Energie américain (DoE) a fait état mercredi d'une surprise inattendue de 1,5 million de barils des stocks américains de brut sur la semaine achevée le 16 novembre, alors que les analystes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur une augmentation de 800 000 barils.


Les stocks d'essence ont eux aussi enregistré un repli inattendu, de 1,5 million de barils, tandis que les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillées à l'approche de l'hiver, ont diminué de 2,7 millions de barils, une baisse quatre fois plus forte que prévu.


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Le pétrole bondit à New York, sur fond de troubles au Moyen-Orient

15:58 | AFP

Les inquiétudes géopolitiques sur le Moyen-Orient ont eu le dessus sur la surabondance de l'offre.

Bourse: Wall Street et Toronto baissent, Lululemon grimpe

Mis à jour à 16:55

Les prix du pétrole bondissent après une intervention militaire au Yemen, alimentant les craintes des investisseurs.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Des baisses d'impôt annoncées, mais pour plus tard

Budget Québec 2015. Les contribuables devront patienter avant d’obtenir les baisses d’impôts promises dans le budget.

Cadeaux aux entreprises pour stimuler l'économie

BUDGET QUÉBEC 2015: Fardeau fiscal allégé pour les entreprises en 2017.

Budget Québec 2015: l'année des craquements et des bonbons prématurés

BLOGUE. Ce n'est pas un mauvais budget, mais les bonbons arrivent nettement trop tôt.