Le National Post met fin à son édition papier du lundi

Publié le 19/06/2017 à 14:16

Le National Post met fin à son édition papier du lundi

Publié le 19/06/2017 à 14:16

Par La Presse Canadienne

Photo:123rf

Le quotidien "The National Post" cessera de publier une édition papier le lundi dès le mois de juillet.


Depuis maintenant huit ans, la direction avait pris la décision de ne plus publier d'édition papier les lundis d'été. Cette mesure sera maintenant prolongée toute l'année.


À partir du 3 juillet, une édition électronique du journal sera proposée aux lecteurs tous les lundis.


Postmedia Network (Tor., PNC.A) (Tor., PNC.B), qui est propriétaire du "National Post", indique que ces changements assureront une plus grande viabilité financière au journal.


Par ailleurs, les sites Internet du "National Post" et du "Financial Post" seront revampés dès mardi et une nouvelle application mobile sera lancée plus tard ce mois-ci.


Rappelons que le quotidien montréalais "La Presse" a annoncé récemment qu'il cessera de publier son édition du samedi en format papier le 30 décembre. L'application La Presse+ remplacera ainsi définitivement "La Presse" papier tous les jours de la semaine.


 


 

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché de l'habitation

Mardi 04 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 05 décembre

À la une

Facebook: bond des résultats et nombre d'utilisateurs en hausse

17:04 | AFP

Facebook, englué dans le scandale de la fuite de données personnelles, a annoncé des résultats trimestriels en hausse.

Facebook publie des résultats attendus, les premiers depuis le scandale des données

06:38 | AFP

Le groupe a répété qu'il ne s'attendait pas à un impact significatif sur ses activités.

Amazon et Google suspendues à Wall Street

14:01 | AFP

L'opérateur de la Bourse de New York a suspendu quelques titres, et non des moindres, pour des raisons techniques.