L’action d’Alimentation Couche-Tard soupire de soulagement

Publié le 12/10/2017 à 11:08

L’action d’Alimentation Couche-Tard soupire de soulagement

Publié le 12/10/2017 à 11:08

Par Dominique Beauchamp

Même si le marché doit absorber les 1,3 milliard d’actions d’Alimentation Couche-Tard vendues au rabais par l’épicier Metro(Tor., MRU), l’action a gagné 4% le 12 octobre et surpasse le prix de 57,17$ qu’a obtenu l’épicier pour ses actions. Au cours de clôture de 61,24$, l’action de l’exploitant mondial de dépanneurs dépasse de 7% le prix auquel Metro vend la majorité de ses actions. D’un, les courtiers en valeurs mobilières la Financière Banque Nationale et BMO Marchés des capitaux qui revendent 650M$ d’actions, contribuent certainement à soutenir le titre, comme lors de toute transaction. La demande de la part des investisseurs aurait été cinq fois supérieure à l'offre. Surtout, les investisseurs sont soulagés que le bloc de Metro soit écoulé rapidement, car sa mise en vente agissait comme une épée de Damoclès sur la valeur du titre. De trois, l’exploitant obtient l’appui financier de la Caisse de dépôt et placement du Québec, qui achète 650M$ d’actions additionnelles. De quatre, Alimentation Couche-Tard rachète 250M$ de ses propres actions à bon prix. Et c'est sans compter l'annonce inattendue que l'épicier américain Kroger songe à vendre ses 787 dépanneurs dans 18 états. Non seulement les analystes croient qu'Alimentation Couche-Tard est un prétendant intéressé, mais cette vente potentielle indique que le potentiel d'acquisitions aux États-Unis n'est pas épuisé pour la société de Laval.


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

VIDÉO | Les patrons les mieux payés du Québec Inc.

06/06/2018 | Charles Desgroseilliers

VIDÉO. Couche-Tard, Bombardier, Banque Nationale... Lequel de ces PDG décroche la palme selon vous?

À surveiller: Couche-Tard, Aecon et la CIBC

24/05/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Aecon et de la Banque CIBC?

À la une

Gestion de l’offre: ce que Trump et cies ne vous disent pas

16/06/2018 | François Normand

ANALYSE GÉOPOLITIQUE - Un débat d’idées est le bienvenu, mais encore faut-il considérer tous les éléments. Les voici.

Les Bourses au rouge, sur fond de début de «guerre froide commerciale»

15/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

«On savait que la menace de tarifs sur la Chine était réelle mais on pensait que Washington allait finir par négocier»

Les États-Unis n'exigeraient plus l'abolition de la gestion de l'offre

Contredisant son président, le secrétaire américain à l'Agriculture dit ne pas vouloir la fin de la gestion de l'offre.