La valeur d'aubaine de Canam est-elle un autre piège ?


Édition du 25 Février 2017

Le pdg de Groupe Canam (Tor., CAM, 7,47 $), Marc Dutil, a beau faire son mea culpa concernant les manquements à la gestion de contrats, c'est une bien mince consolation pour ses actionnaires.
La nouvelle crise de confiance a fait chuter son action à 6,25 $ le 16 février, un cours ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

OPA sur Groupe Canam et Lumenpulse - faut-il s'en inquiéter?

28/04/2017 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cette tendance force les investisseurs canadiens à se tourner vers les sociétés étrangères.

Canam et Lumenpulse: la Bourse, «qu'ossa» donne pour le Québec?

28/04/2017 | Stéphane Rolland

Expertises montréalaises, protection des sièges sociaux, des experts parlent des impacts de la Bourse sur l’économie.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.