La Laurentienne fait mieux qu’attendu au quatrième trimestre

Publié le 05/12/2017 à 11:06

La Laurentienne fait mieux qu’attendu au quatrième trimestre

Publié le 05/12/2017 à 11:06

La Banque Laurentienne (LB, 60,80$) a dévoilé des résultats meilleurs que prévu à son quatrième trimestre.


L'institution montréalaise a dégagé un bénéfice ajusté de 66,5M$ ou 1,63$ par action, comparativement à 50,5M$ ou 1,47$ l'action au même trimestre de 2016. Les revenus ont totalisé 268M$, contre 236,3M$ au trimestre comparable de l'an dernier.


Les analystes visaient un bénéfice de 1,55$ par action sur des recettes de 258,8M$, selon les données compilées par Reuters. La Laurentienne fait par ailleurs passer son dividende trimestriel de 0,62$ à 0,63$ par action.


Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires a été de 11,1 pour cent pour le quatrième trimestre 2017, par rapport à 3,7 pour cent pour le quatrième trimestre 2016.


Sur une base ajustée, le résultat net a totalisé 66,5 millions $, soit un résultat dilué par action de 1,63 $, pour le quatrième trimestre 2017, en hausse de 32 pour cent.


Pour l'exercice clos le 31 octobre 2017, le résultat net s'est établi à 206,5 millions $, soit 5,40 $ par action, comparativement à un résultat net de 151,9 millions $, ou 4,55 $ par action, en 2016.


Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires, comme présenté, a été de 10,9 pour cent.


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Banques : les résultats sont meilleurs, mais...

Édition du 16 Juin 2018 | Dominique Beauchamp

Les investisseurs ont bâillé au dévoilement d'une hausse moyenne de 13 % des bénéfices des banques au deuxième ...

Banque Laurentienne: entre soulagement et inquiétudes

Mis à jour le 01/06/2018 | Stéphane Rolland

Les investisseurs célèbrent; certains analystes n’ont pas le cœur à la fête.

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...