La consommation, un refuge qui devient coûteux


Édition du 18 Octobre 2014

Avec un S&P/TSX, un baril de pétrole et un huard presque en chute libre, les investisseurs redécouvrent les vertus des industries plus stables et apprécient plus que jamais leur bonne gestion de capital.
Les bénéfices et les flux de trésorerie plus prévisibles ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Canada Goose et Canadian Tire

15/02/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Canada Goose et Canadian Tire?

À surveiller: SNC-Lavalin, Canadian Tire et Uni-Sélect

12/02/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Canadian Tire et Uni-Sélect?

À la une

Investissement Québec doit prendre plus de risques, dit Fitzgibbon

19/02/2019 | François Normand

«Il y a une carence dans la chaîne de capitaux avec le capital de démarrage», affirme le ministre de l'Économie.

Ce qu'il faut retenir de la performance de Walmart Canada

La hausse de 1,1% des ventes comparables au 4e trimestre est bien pâle par rapport au bond de 4,2% aux États-Unis.

Walmart surprend au quatrième trimestre, l'action bondit

19/02/2019 | AFP

Walmart a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, et le titre grimpait de près de 4% à New York.