«Il y a un point d’entrée attrayant pour Quincaillerie Richelieu», selon Alain Robitaille, gestionnaire de portefeuille du Groupe Robitaille chez Valeurs mobilières Desjardins


Édition du 13 Octobre 2018

STÉPHANE ROLLAND - Votre stratégie se concentre sur les fondamentaux, mais l'avez-vous modifiée en raison du contexte macroéconomique ?
ALAIN ROBITAILLE - Pas du tout. C'est sûr qu'il y a des choses dans le marché qui me tracassent un peu : l'engouement pour les ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.

Un fonds québécois remanie certains de ses placements

Mis à jour le 13/07/2018 | Dominique Beauchamp

Le fonds Québec Eterna élimine trois placements de son portefeuille et participe au retour en Bourse d'un fabricant.

À la une

Les entreprises doivent payer plus cher pour réduire les déchets

17/10/2018 | François Normand

Le Canada abrite 0,5% de la population, mais il contribue à 2 % des déchets municipaux produits dans le monde.

Et si la croissance verte était une utopie?

17/10/2018 | François Normand

BALADO - Le développement durable ne fonctionne pas, car la consommation de ressources continue d'augmenter.

Bourse: après une séance incertaine Wall Street ferme en retrait

Mis à jour le 17/10/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. « Le marché des actions est en train de s’ajuster au changement de politique monétaire »