«Il y a un point d’entrée attrayant pour Quincaillerie Richelieu», selon Alain Robitaille, gestionnaire de portefeuille du Groupe Robitaille chez Valeurs mobilières Desjardins


Édition du 13 Octobre 2018

STÉPHANE ROLLAND - Votre stratégie se concentre sur les fondamentaux, mais l'avez-vous modifiée en raison du contexte macroéconomique ?
ALAIN ROBITAILLE - Pas du tout. C'est sûr qu'il y a des choses dans le marché qui me tracassent un peu : l'engouement pour les ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Banque Royale, Richelieu et Apple

29/11/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Banque Royale, Quincaillerie Richelieu et Apple?

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.

À la une

Uber Canada: une entreprise en croissance

11/12/2018 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Rob Khazzam est un bon exemple que l'emploi de rêve peut nous être offert quand on s'y attend le moins.

Décarbonisation de l'économie: des occasions réelles de 704 G$

11/12/2018 | François Normand

Le marché pour décarboniser l'économie mondiale s'élève à 34 000 G$CA, mais cela ne tient pas compte de la concurrence.

Immobilier: Ivanhoé Cambridge et Claridge reconduisent leur partenariat

11/12/2018 | Martin Jolicoeur

Nouvelle enveloppe de 100M$ pour des participations dans des projets immobiliers de Montréal et Québec.