Goldman Sachs, le père des fonds BRIC, ferme le sien


Édition du 14 Novembre 2015

Le père de l'acronyme BRIC en 2001, Goldman Sachs, ferme son fonds qui investit dans le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine. C'est la fin symbolique d'une époque qui aura duré 14 ans. Ces marchés ont donné un rendement de 308 % pendant les 10 ans terminés ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

14:38 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour à 15:42 | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.