Dorel: ses meubles pour Wayfair sauvent la mise

Publié le 08/03/2018 à 13:12

Dorel: ses meubles pour Wayfair sauvent la mise

Publié le 08/03/2018 à 13:12

Par Dominique Beauchamp

Le fabricant de poussettes pour enfants et de vélos Industries Dorel continue de souffrir de la crise du commerce de détail et la concurrence féroce du créneau des vélos, mais les meubles que le fabricant de Westmount vend au site Wayfair(W, 85,37$US), sauvent la mise.


L’action de Dorel(DII.B, 30,54$) action rebondit de 6,6% le 8 mars, parce que le bénéfice ajusté de 0,62$US par action est de 38% supérieur au consensus tandis que ses trois divisions dégagent un bénéfice d’exploitation sur une base ajustée, après d’énormes efforts de relance.


Relisez Dorel ne chôme pas en attendant une éventuelle mise en vente


La division Dorel Maison a effet accru ses revenus de 13,5% à 201 millions de dollars américains au quatrième trimestre, grâce à des ventes en ligne record, qui atteignent 57% de ses revenus.


La performance de Dorel Maison est une douce revanche pour les dirigeants de Dorel puisque plusieurs analystes ont fréquemment réclamé que la société familiale cède cette division «sans avenir».


Le bénéfice avant impôts de cette division a explosé de 53% à 21,1M$US, ce qui compense la perte d’exploitation de 13,5M$ de Dorel Produits de puériculture et le bénéfice d’exploitation amoindri de 9,3MUS de la division de vélos Dorel Sports.


Ces deux plus grandes divisions accusent toujours un recul de leurs revenus, sans l’effet des changes, note Stephen MacLeod, de BMO Marchés des capitaux.


L’entreprise dirigée par les frères Schwartz a fait nettement mieux que prévu au quatrième trimestre, abstraction faite d’une charge de restructuration et de la dévaluation des actifs au Chili, au Pérou, en Colombie et au Panama de 19,9M$US ou de 0,71$US par action.


Le bénéfice ajusté de 0,62$US par action est le triple d’un an plus tôt. Il est aussi de 15% supérieur aux prévisions de M. MacLeod.


Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, n'attendait que 0,36$US par action. 


L’analyste ne touche pas à son cours cible de 33$ ni sa recommandation neutre, en attendant la téléconférence de la société.


Dorel persiste en Amérique latine, malgré une dévalution


À cause de la conjoncture difficile, Dorel Juvenile Chili compte réduire le nombre de ses points de vente au détail afin de se concentrer sur les produits et les emplacements les plus rentables, tout en restant le numéro un de ce marché, indique le communiqué de presse.


Dorel Juvenile investit aussi dans ses capacités de vente en ligne dans le but de devenir un chef de file du commerce électronique au Chili, au Pérou et éventuellement en Colombie.


Défis persistants dans les vélos


Les ventes de Dorel Sports ont fléchi de 1,4% sans l’effet des changes, au quatrième trimestre.


Ce recul masque toutefois la relance des vélos de marques Synapse, Trail et Kids, de Cannondale, dont les ventes ont explosé de 50%, au quatrième trimestre.


Au Brésil, une embellie de l’économie locale et le bon accueil réservé aux vélos Caloi et Cannondale augmentent les ventes dans ce marché prometteur, indique la société.


Pour 2018, Dorel table sur une hausse du chiffre d’affaires et du bénéfice d’exploitation de ses trois divisions, notamment grâce aux ventes en ligne, à la gamme élargie des produits et à la relance de certaines marques.


Il faudra toutefois attendre au deuxième trimestre pour que la division de puériculture, mieux connue pour ses marques Safety 1st, Quinny ou Maxi-Cosi, commence à redresser sa performance.


«Les efforts stratégiques que nous déployons en matière de commerce électronique dans l’ensemble des divisions nous ont permis de relever la plupart des défis que posent les changements dans le canal des détaillants traditionnels. Une poursuite de la dégradation de la situation financière de ces détaillants présente un risque qui pourrait avoir des répercussions négatives à court terme sur son résultats», a déclaré Martin Schwartz, le PDG, par voie de communiqué.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Il n'est pas trop tard pour miser sur l'éclatement de DowDupont

Il y a 45 minutes | Dominique Beauchamp

Le colosse chimique DowDupont sur le point de se diviser en trois pour créer de la valeur.

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.

À la une

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.