Couche-Tard: une gestion hors pair en attendant le prochain achat


Édition du 13 Septembre 2014

Tout sourit à Alimentation Couche-Tard, sauf peut-être un achat majeur à se mettre sous la dent. En attendant, la société se prépare, ayant déjà remboursé la dette de 3,2 G$ contractée lors de l'achat de la norvégienne Statoil ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

19/09/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

À surveiller: Couche-Tard, WSP et MTY

06/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Couche-Tard, WSP et Groupe MTY?

À la une

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

20/09/2018 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

20/09/2018 | lesaffaires.com

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour le 20/09/2018 | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.