Couche-Tard: une gestion hors pair en attendant le prochain achat


Édition du 13 Septembre 2014

Tout sourit à Alimentation Couche-Tard, sauf peut-être un achat majeur à se mettre sous la dent. En attendant, la société se prépare, ayant déjà remboursé la dette de 3,2 G$ contractée lors de l'achat de la norvégienne Statoil ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

19/09/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

À surveiller: Couche-Tard, WSP et MTY

06/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Couche-Tard, WSP et Groupe MTY?

À la une

Les «turbulences» aux États-Unis sont une occasion pour le Canada, selon Mitch Garber

Il y a 31 minutes | François Normand

Voici le plan de match du président du conseil d'Investir au Canada pour attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Bourse: Wall Street termine sur une note négative

Mis à jour il y a 28 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La séance était très hésitante entre la faiblesse du secteur de l’énergie, le repli de grands noms.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»