Cet analyste approuve un mariage entre G.I. Joe et Barbie

Publié le 13/11/2017 à 16:10

Cet analyste approuve un mariage entre G.I. Joe et Barbie

Publié le 13/11/2017 à 16:10

Par Stéphane Rolland

Gerrick Johnson, de BMO Marchés des capitaux, donnerait sa bénédiction à un mariage entre G.I. Joe et Barbie. Si les deux sociétés mères des figurines-cultes décident de s’unir, l’analyste croit que la transaction serait une bonne chose pour leurs actionnaires.


Hasbro (HAS., 97,11 $US), derrière GI. Joe, les pouliches et le Monopoly, aurait approché Mattel (MAT., 14,62 $US) au sujet d’une possible offre d’achat, rapportait le Wall Street Journal samedi. Aucun montant n’a été révélé et les discussions pourraient ne mener à aucune démarche concrète.


Si les choses aboutissent, par contre, l’achat de Mattel pourrait être payant pour Hasbro, selon M. Johnson. Pour Hasbro, la transaction pourrait créer entre 2,50 $US et 4 $US de valeur par action d’ici 2020, «voir même plus», estime l’analyste. «Les synergies seraient massives et les économies importantes», commente-t-il.



L’intérêt démontre aussi que les marques de Mattel ont plus de valeur que ce que lui accorde le marché. » L’analyste croit que Barbie, Fisher-Price, le train Thomas, les Hot Wheels et American Girl valent plus de 8 G$US. En ajoutant les autres marques de Mattel comme les Polly Pocket, on aurait un 2 G$US de valeur supplémentaire, selon lui.


Même sans transactions, l’analyste pense que Mattel peut redresser le navire, elle-même, et croître à long terme. Il émet une recommandation «surperformance» et une cible de 20 $US.


Seul hic, les autorités de la concurrence pourraient décider de mettre des bâtons dans les roues aux deux sociétés américaines. Ensemble, elles accapareraient 25% du marché international et 30% du marché américain. La forte concurrence de Lego et de nouveaux joueurs comme la Canadienne Spin Master (TOY., 49,26 $) offrent toutefois un contrepoids aux craintes d’une situation monopolistique.


 


 


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Uber vise la plus grosse entrée en Bourse du secteur de la tech

15:37 | AFP

Cette opération très attendue pourrait même se faire au premier semestre de l’année prochaine.

Les pros sont encore plus prudents

Découvrez comment les gestionnaires avaient échafaudé leur portefeuille à l'arrivée de l'automne.

À la une

Protection des données personnelles: comment éviter les dérives?

Édition du 25 Août 2018 | Richard Cloutier

L’évolution technologique et l’émergence de nouveaux acteurs dans le secteur financier obligent les législateurs...

Éliminer la moitié des autos?

BLOGUE. Une solution qui nous rendrait plus riches, mais a-t-elle la moindre chance de s'appliquer?

Pourquoi j’ai choisi d’être un «entrepren-art»!

BLOGUE INVITÉ. Architecture, musique, design… j’adore ce qui me donne des frissons au moindre contact sensoriel.