Titres en action: FedEx, UPS, TFI, Disney, Parmalat, Tianqi Lithium...

Publié le 04/12/2018 à 06:56, mis à jour le 04/12/2018 à 12:43

Titres en action: FedEx, UPS, TFI, Disney, Parmalat, Tianqi Lithium...

Publié le 04/12/2018 à 06:56, mis à jour le 04/12/2018 à 12:43

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


 


Le colosse Amazon (AMZN, 1707,36$US) fait une fois de plus trembler les transporteurs de colis FedEx (FDX, 215,52$U) et UPS (UPS, 107,17$US) en Bourse Ces deux titres perdent 6 à 7% à mi-séance mardi, après la publication d’une mise en garde de Morgan Stanley. Ravi Shanker croit que les investisseurs sous-estiment le risque que pose le nouveau service cargo Amazon Air, qui ampute déjà 2 à 3% du volume de transport de FedEx et UPS. Les trajets d’Amazon Air chevauchent les deux-tiers de ceux des deux transporteurs. Si Amazon réussissait à économiser 2 à 3$US par colis, c’est un milliard de dollars américains de dépenses en moins pour le géant, soit 3 à 6 % de ses coûts d’expéditions, précise l’analyste. Il réduit donc son cours-cible de 92 à 87$US pour UPS et de 240 à 230$US celui de FedEx.


Le camionneur TFI International (TFII, 42,36$) est emporté par le recul de son industrie aux États-Unis. Son action a fléchi de 4% en deux séances, sur une faible volume. après que le courtier UBS ait retiré sa recommandation d’achat pour une série de camionneurs américains tels que Knight-Swift Transportation (KNX, 31$US), Hub Group (HUBG, 39,78$US) et Werner Enterprises (WERN, 31,42$US). Ces trois Américaines perdent de 5 à 11% à mi-séance mardi. L’analyste Thomas Wadewtix craint que le pouvoir des transporteurs d’imposer des hausses de tarifs soit mis à l’épreuve en 2019. L’ex-Transforce, TFI Internationale, reste tout de même à la hausse de 30%, depuis le début de l’année.


Le patron de Walt Disney(DIS, 115,74$US) Robert Iger va devoir travailler un peu plus dur pour toucher le jackpot en actions qui lui avait été promis après l'annonce du rachat d'une bonne partie du groupe de médias 21st Century Fox et de la prolongation de son contrat. Ce réajustement fait suite à l'opposition des actionnaires du groupe à la proposition de rémunération soumise par le royaume magique en mars. Un fait très rare qui a fait assez de bruit pour que M. Iger et l'entreprise rediscutent les termes de sa compensation. Au moment du rejet des actionnaires en mars, le jackpot s'élevait à quelque 100 millions de dollars. Selon les nouveaux termes du contrat dévoilés lundi dans un document déposé auprès du gendarme de la bourse (SEC), M. Iger ne pourra toucher les quelque 940 000 actions qui lui sont désormais promises — en plus de sa rémunération annuelle de 3 millions de dollars et d'autres primes — que si l'action Disney fait aussi bien que 65% des titres qui composent l'indice SP500.


Après une tentative avortée en 2017, le numéro un mondial du lait Lactalis a réussi à monter à plus de 90% du capital de sa filiale Parmalat, ce qui va lui permettre de la retirer de la Bourse de Milan, afin de lui donner «une nouvelle dynamique». Lactalis, qui détenait déjà 89,63% de Parmalat via sa filiale Sofil, a racheté lundi près de 115 millions d'actions à un prix unitaire de 2,85 euros «portant ainsi sa participation à 95,81% du capital» de Parmalat, a indiqué mardi l'industriel du lait dans un communiqué. Le groupe a également «communiqué auprès des autorités boursières italiennes sa volonté de procéder» au retrait de Parmalat de la Bourse de Milan en lançant une procédure de rachat obligatoire des actions détenues par les minoritaires, a précisé le document.


Le groupe minier chinois Tianqi, un des trois plus gros producteurs de lithium au monde, a concrétisé lundi le rachat de 24% de son concurrent, le chilien SQM, concluant ainsi une transaction controversée de plus de 4 milliards de dollars US. Tianqi rachète les parts de la société canadienne Nutrien, qui devait se défaire avant avril de cette participation dans la Société chimique et minière du Chili (SQM) pour satisfaire l'autorité indienne de la concurrence. Cette cession était nécessaire à une fusion entre Agrium et l'indien Potash, qui a donné naissance à Nutrien. Le groupe chinois a déboursé 65 dollars pour chacune des 62,5 millions d'actions mises en vente. «C'est un pas important supplémentaire vers la finalisation de la transaction qui nous permettra d'entrer dans SQM comme actionnaire minoritaire», a commenté dans un communiqué Vivian Wu, présidente de Tianqi Lithium. L'opération devrait être finalisée officiellement mercredi prochain, a-t-elle ajouté.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, Transcontinental et Costco

14/12/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Transat, Transcontinental et Costco?

Titres en action: Suncor Énergie, Shopify, Walmart, Target...

Mis à jour le 14/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION À surveiller: Lowe's, SRG Graphite et Casey's
13/12/2018 | François Pouliot
Titres en action: Transcontinental,Empire (IGA), Apple, Huawei...
Mis à jour le 13/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: WestJet Airlines, Aphria, Tencent Music...
Mis à jour le 12/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...