Titres en action: Savaria, Walmart, Cisco, Uber, Aston Martin...

Publié le 15/11/2018 à 07:00

Titres en action: Savaria, Walmart, Cisco, Uber, Aston Martin...

Publié le 15/11/2018 à 07:00

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Savaria (SIS, 13,33$) goûte à son tour au dur test du marché lorsqu’une entreprise à forte croissance -mais chèrement - évaluée déçoit. Le fabricant d’équipements de mobilité réduite a plongé de 21% à 13,12$ avant de se stabiliser, à mi-séance, après avoir raté la cible des analystes au troisième trimestre. Plus d’un million d’actions ont changé de mains. Ses revenus ont crû de 26,5% à 72,1M$, mais la Financière Banque Nationale attendait 80M$. Pire, les marges d’exploitation ont faibli de 3,5 à 13,4% alors que le consensus espérait une marge de 16,7%. Les responsables: la hausse des prix de la mousse et les marges plus faibles de certaines acquisitions récentes. La société maintient ses orientations pour 2018 et 2019, mais Leon Aghazarian, mentionne qu’il lui faudra réaliser de forts revenus de 90M$ et un solide bénéfice d’exploitation de 16,3M$ au quatrième trimestre pour atteindre le bas de sa fourchette. Il réduit son cours-cible de 21 à 17$.  Au cours du 14 novembre de 16,66$, le titre s’échangeait à un multiple de 36 fois le bénéfice de 0,46$ par action prévu en 2018. 


Le géant de la distribution Walmart (WMT, 99,07$US) a publié jeudi des résultats du troisième trimestre meilleurs que prévu et indiqué qu'il fera finalement mieux sur l'ensemble de l'année que ce qu'il envisageait, grâce à l'excellente santé de l'économie américaine. Au troisième trimestre, Walmart a enregistré un bénéfice net de 1,7 milliard de dollars en baisse de 2,2% mais un chiffre d'affaires meilleur qu'attendu par les analystes à 124,9 milliards de dollars en hausse de 1,4% par rapport au 3T de l'exercice clos en janvier. Le bénéfice par action est ressorti à 1,08 dollar au 3T soit 7 cents de mieux que ce qu'attendait Wall Street. En terme de bénéfice par action il table désormais sur 4,75 à 4,85 dollars contre les 4,65-4,80 dollars qu'il prévoyait encore il y a moins d'un mois.


L'équipementier américain en télécoms Cisco (CSCO, 44,33$US) a fait part mercredi de chiffres trimestriels meilleurs que prévu et bien accueillis par les investisseurs. À Wall Street, le titre a pris 5% dans les échanges électroniques suivant la clôture. Au premier trimestre de son exercice fiscal 2019, le groupe a dégagé un bénéfice net de 3,5 milliards de dollars, en hausse de 48% sur un an, selon un communiqué. Ce résultat s'est traduit par un bénéfice par action ajusté de 75 cents, là où les analystes financiers anticipaient en moyenne 72 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 8% à 13,1 milliards de dollars. Il est supérieur aux pronostics des marchés, qui étaient de 12,87 milliards, et aux propres anticipations de l'entreprise.


La plateforme de réservation de voitures avec chauffeur Uber, qui projette de s'introduire en bourse l'année prochaine, a creusé ses pertes au 3e trimestre qui atteignent plus d'un milliard de dollars US, selon un document de la société obtenu mercredi. Son déficit net s'est établi à 1,068 milliard de dollars au 3e trimestre contre 891 milliards au 2e trimestre. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 2,952 milliards de dollars, affichant une croissance ralentie de 5,4% sur le trimestre précédent et de 38% sur douze mois. Les réservations brutes, où le montant perçu avant le paiement des conducteurs, ont atteint 12,7 milliards de dollars en hausse de 6% par rapport au 2e trimestre. Mais sur un an, ce montant a grimpé de 34%.


Le constructeur de voitures de sport Aston Martin (AML, 1520,40£) a amélioré ses comptes au troisième trimestre, a-t-il annoncé jeudi dans ses premiers résultats publiés depuis son entrée en Bourse à Londres et qui n'ont pas convaincu le marché. Le groupe, rendu célèbre par James Bond et l'un des très rares constructeurs britanniques à ne pas appartenir à un groupe étranger, publie de solides performances financières alors même que ses premiers pas sur le marché londonien ont été décevants. Les résultats du troisième trimestre font apparaître un bénéfice avant impôt de 3,1 millions de livres (5,3 M$), en forte amélioration par rapport au maigre 0,3 million enregistré un an plus tôt, selon un communiqué. Malgré tout, «cela n'a pas suffi à convaincre les investisseurs», souligne Russ Mould, analyste chez AJ Bell. Le titre du constructeur chutait de 5,41% vers 11H00 GMT à la Bourse de Londres, soit une dégringolade de 20% depuis son introduction en Bourse le 3 octobre. Sa capitalisation boursière est tombée à 3,5 milliards de livres.


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Royale, Champion et Cogeco

10/12/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de la Banque Royale, Champion Iron Ore et Cogeco Communications?

Titres en action: : Cominar, DHX Media, Loblaw, CGI, Aurora Cannabis, Alstom, Tesla...

Mis à jour le 10/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Pierre Lassonde : bien plus qu'un donateur

Édition du 08 Décembre 2018 | René Vézina

Pierre Lassonde a fait fortune dans le secteur de l'or. Et ce sont désormais les lingots de philanthropie qu'il a ...

Bourse: Wall Street termine en hausse une séance volatile

Mis à jour le 10/12/2018 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. «Beaucoup de gens semblent vouloir se préparer pour le scénario du pire», avance un spécialiste.

À surveiller: Banque Royale, Champion et Cogeco

10/12/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de la Banque Royale, Champion Iron Ore et Cogeco Communications?