Titres en action: Home Capital, Macy's, Stornoway...

Publié le 16/05/2018 à 07:14, mis à jour le 16/05/2018 à 16:46

Titres en action: Home Capital, Macy's, Stornoway...

Publié le 16/05/2018 à 07:14, mis à jour le 16/05/2018 à 16:46

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises et qui sont ou seront développées dans notre rubrique boursière:


Home Capital Group a obtenu une marge de crédit stand-by de 500 millions $ auprès de deux banques canadiennes non identifiées pour remplacer la facilité de financement d'urgence plus coûteuse que lui avait accordé la firme Berkshire Hathaway, du milliardaire Warren Buffett. Le prêteur hypothécaire alternatif de Toronto a indiqué mercredi que sa filiale Home Trust Company avait signé une lettre d'engagement avec deux banques canadiennes de l'annexe 1 pour une marge de crédit garantie de deux ans. Selon le directeur financier de Home Capital, Brad Kotush, cette nouvelle ligne de crédit propose un coût total inférieur à celui de sa facilité de financement actuelle de 2 milliards $, qui viendra à échéance à la fin juin.


Héroux-Devtek a conclu une entente lui permettant de récupérer une partie d'un contrat qui n'avait pas été renouvelé l'an dernier par l'armée de l'air des États-Unis pour ensuite être octroyé à un concurrent américain. Ce contrat de quatre ans annoncé mercredi pourrait rapporter plus de 65 millions $ au spécialiste québécois des trains d'atterrissage. Il a été conclu avec AAR Corp., une entreprise de l'Illinois. En devenant sous-traitant d'AAR, Héroux-Devtek sera notamment responsable de la remise à neuf et de la gestion des trains d'atterrissage de l'avion de ravitaillement KC-135. La compagnie fabriquera aussi des pièces de rechange pour le KC-135, l'appareil de transport de cargaison Hercules C-13 ainsi que d'autres composants de train d'atterrissage.


L'ex-cadre de SNC-Lavalin Sami Bebawi ainsi que son avocat Constantine Andreas Kyres, qui avaient obtenu un arrêt des procédures en février dernier, font de nouveau face à des accusations d'entrave à la justice. On reproche aux deux hommes d'avoir offert une importante somme d'argent à Riadh Ben Aissa, un autre ancien dirigeant de la firme d'ingénierie québécoise, afin que ce dernier modifie une déclaration dans le cadre de sa collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC).


Sans aller jusqu'à passer une nouvelle commande, le plus important exploitant du Q400 de Bombardier, Flybe, donne un vote de confiance à cet appareil au moment où l'incertitude plane quant à l'avenir de la chaîne d'assemblage de Toronto. Le transporteur régional britannique, qui compte se départir de 15 avions afin que sa flotte compte environ 70 appareils vers 2020, a indiqué mercredi qu'il conserverait les avions à hélices construits par l'avionneur québécois. D'après les informations publiées sur son site web, Flybe exploite actuellement 54 Q400.


Le détaillant de luxe Macy's(M, 29,93$US) a publié des résultats qui bafouent les analystes, ce matin. L'action a pris 27% depuis un an, et a bondi d'un autre 13% tôt ce matin, avant l'ouverture des marchés. Le détaillant annonce un bénéfice par action ajusté à 0,48$US (consensus: 0,37$US), sur des revenus de 5,5G$US (consensus: 5,4G$US).


Le producteur québécoise de diamants Stornoway(SWY, 0,57$) a publié des résultats au premier trimestre de 2018 au ralenti, mais la société affirme avoir un plan. Pour les trois premiers mois de 2018, elle fait état de revenus de 38,6 millions $, soit le plus faible depuis le premier trimestre de 2017. Le BAIIA a été 7,4 M$, soit 19% des revenus.


Une autre société minière d'ici, Minière Osisko(OSK, 2,02$), a publié une estimation de la capacité de son projet du lac Windfall de 2,9M d'onces, ce qui est en ligne avec les attentes. Desjardins Marché des capitaux demeure optimiste, voyant du potentiel dans ce titre spéculattif, réitérant sa recommandation «Achat» avec un cours-cible à 4,50$.


Le fonds à revenu fixe Boyd Group(BYD, 109,61$) bondit en Bourse sur des résultats au premier trimestre surpassant les attentes. Des acquitisions au second trimestre devraient se poursuivre, ce qui récompenser la patience des investisseurs, selon BMO Marché des capitaux.


Le constructeur ferroviaire français Alstom(ALO, 40,52€) a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 64%, à 475 millions d'euros, et prévoit une nouvelle amélioration de sa marge cette année, avant de passer sous pavillon allemand, via une fusion avec son homologue Siemens.


À surveiller


Notre journaliste spécialisé Stéphane Rolland a détaillé pour vous 3 analyses spécifiques dans notre rendez-vous quotidien des À surveiller:


- Hydro One (H., 19,34$) : oubliez les élections


- Theratechnologies (TH., 12,98$) : c’est cher, mais…


- Element Fleet Management (EFN., 5,74$) : Pas de mauvaises nouvelles = bonnes nouvelles


Hier, François Pouliot avait épinglé:


- Molson Coors (TAP, 60,42$ US): le moment semble intéressant


- Papiers Tissu KP (KPT, 10,46$): résultats faibles, mais plan de réduction de coûts en cours


- Osisko (OSK, 2,70$): le potentiel de Windfall






image

eCommerce B2B

Mardi 29 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

La tolérance zéro des investisseurs pour les grands détaillants

Mis à jour le 08/06/2017 | Yannick Clérouin

BLOGUE. Rien ne semble rassurer les investisseurs sur l'avenir des grands détaillants et Macy's le paye cher.

Gare aux aubaines trop belles pour être vraies des détaillants

Édition du 20 Mai 2017 | Yannick Clérouin

CHRONIQUE. Les fermetures record de magasins donnent lieu à des soldes sans précédent. Attention aux mirages!

À la une

La drôle de guerre du bois d'œuvre

Les négociations sont au point mort, et le grand perdant est le consommateur américain. Voici pourquoi.

La Fed s'attend à des hausses progressives des taux d'intérêt

Les responsables de la Réserve fédérale des États-Unis ont discuté, lors de leur ...

Iran: Trump joue avec le feu

PODCAST. La sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien crée une dose massive d'incertitudes.