Bourse: Wall Street hissée par les résultats des banques

Publié le 14/07/2017 à 09:48, mis à jour le 14/07/2017 à 16:37

Bourse: Wall Street hissée par les résultats des banques

Publié le 14/07/2017 à 09:48, mis à jour le 14/07/2017 à 16:37

Par lesaffaires.com

Wall Street a été portée vendredi par des résultats de banques solides et des indicateurs en demi-teinte sur l'économie américaine de nature à apaiser les esprits sur la politique monétaire des Etats-Unis, entraînant le Dow Jones et le S&P 500 à des records.


Le marché est entré de plain-pied dans la saison des résultats avec les chiffres de trois grandes banques et «dans leur ensemble, ils étaient très bons et supérieurs aux attentes», a commenté Bill Lynch de Hinsdale Associates.


Voici les résultats définitifs


S&P/TSX +0,26% à 15152 points
S&P 500 +0,47%
à 2452 points
Dow Jones +0,39% à 21568 points
Nasdaq +0,61% à 6294 points
Dollar canadien +0,55% à 0,7893 $US
Once d'or 0,87% à 1226$US
Baril de pétrole WTI +1,11% à 46,49$US


Les titres de JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo, qui avaient beaucoup augmenté au cours des dernières semaines, ont certes baissé vendredi «en raison sans doute d'une déception sur les prévisions et l'activité de courtage», a-t-il ajouté. Mais les bénéfices de ces géants bancaires en tant que tels «augurent d'une bonne saison de résultats à venir».


La séance a par ailleurs été marquée par une salve d'indicateurs contrastés.


Les prix à la consommation, particulièrement surveillés, ont stagné en juin et sont tombés, sur un an, à leur plus bas niveau en neuf mois, bien en dessous de la cible des 2% de la Réserve fédérale (Fed). 


«La Fed estime que la faiblesse de l'inflation est temporaire mais cela fait maintenant quatre mois», a remarqué Christopher Low de FTN Financial. «Cela devient de plus en plus difficile pour elle de justifier le rythme actuel de la remontée des taux d'intérêt, ce qui met du baume au coeur des investisseurs», a-t-il ajouté.


Les courtiers de Wall Street ont en effet largement profité ces dernières années des taux bas de la banque centrale américaine. La Fed les a déjà relevés deux fois depuis le début de l'année.


Les ventes au détail ont pour leur part reculé en juin pour le deuxième mois de suite, décevant les attentes des analystes.


Titres en actions


Cogeco Communications(CCA, 80,40$) gagne 2,7% après avoir dévoilé dans la foulée de la clôture des marchés jeudi ses résultats du troisième trimestre. Maher Yaghi, de Desjardins Marchés des capitaux, souligne que les résultats et le nombre d'abonnés ont été conformes aux prévisions des analystes. M. Yaghi rappelle qu'il a abaissé sa recommandation pour le titre à neutre plus tôt cette semaine en raison de son évaluation moins attrayante, mais il continue de voir sa stratégie de croissance par acquisitions aux États-Unis d'un bon oeil. Sa cible est à 87,50$.


Les investisseurs ont envoyé un message clair à Manuvie(MCF, 25,22$) jeudi: ils veulent qu’elle se départisse ou envoie en Bourse sa plateforme américaine, comme en témoigne la hausse de 2% du titre dans la foulée de l’article publié par le Wall Street Journal. C’est du moins ce qu’en retient Sumit Malhotra, de Banque Scotia. L’analyste estime que l’évaluation accordée au titre de l’assureur peut être plus généreuse et conserve donc sa recommandation surperformance. Sa cible est à 29$. Le titre recule de 0,40% à mi-séance.


Doug Taylor, de Canaccord Genuity, fait passer sa cible pour le titre de WestJet(WJA, 25,25$) de 23$ à 27,50$, en raison des prix du carburant et d’un marché des changes favorables. L’analyste préfère toutefois le titre d’Air Canada(AC, 20,84$) en ce moment en raison du risque associé à la syndicalisation en cours chez WestJet. Il réitère sa recommandation neutre pour le titre. L'action de WestJet perd 0,32% à mi-journée.


Au sud de la frontière, le titre de JPMorgan Chase & Co(JPM, 93,58$US) monte de 0,52% dans les négociations précédant l'ouverture officielle, après avoir dévoilé un bénéfice par action supérieur aux prévisions à son deuxième trimestre, soit de 1,82$US tandis que les analystes attendaient 1,58$US.


Les résultats de Citigroup(C, 66,50$) sont également supérieurs aux prévisions. Le bénéfice par action s'est établi à 1,28$US par action, mieux que celui de 1,21$ l'action attendu par les analystes. Les résultats de Wells Fargo sont également attendus vendredi.

À suivre dans cette section


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre


image

Sommet Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre

Sur le même sujet

Bourse: «75% des entreprises du S&P 500 ont dépassé les prévisions»

Mis à jour le 20/07/2017 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Wall Street a terminé sans direction jeudi sur fond de résultats contrastés, de banques centrales ...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour le 20/07/2017

Grosse journée de résultats, Aeterna Zentaris renaît de ses cendres et des nouvelles de CGI, du CP et de Transat.

OPINION Bourse: «il y a eu peu d'avertissement sur résultats»
Mis à jour le 19/07/2017 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi
Mis à jour le 19/07/2017
Bourse: «les marchés peuvent continuer à lentement avancer»
Mis à jour le 18/07/2017 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Initiés: un administrateur de BRP vend 43% de ses actions

20/07/2017 | Stéphane Rolland

La transaction survient au moment où le titre s’échange à un seuil record.

Le plus gros actionnaire de Tembec dit pouvoir saborder l'offre d'acquisition

20/07/2017 | Julien Arsenault, PC

Oaktree dit avoir récolté suffisamment d'appuis pour saborder la proposition de 807 millions $ US.

Vive 375! Les retombées ne se font pas attendre

20/07/2017 | Simon Lord

Petit bilan provisoire de l'impact de l'anniversaire de la métropole.