Bourse: les indices ont faibli; Dominion Diamond a pris 5,6%

Publié le 17/07/2017 à 09:53, mis à jour le 17/07/2017 à 16:41

Bourse: les indices ont faibli; Dominion Diamond a pris 5,6%

Publié le 17/07/2017 à 09:53, mis à jour le 17/07/2017 à 16:41

La Bourse de New York, qui avait terminé à de nouveaux records vendredi, a fait une pause lundi en attendant une série de résultats.



«Il y a peu de nouvelles macroéconomiques attendues cette semaine mais on va avoir des résultats clés de grandes entreprises et c'est ce sur quoi les investisseurs se concentrent», a observé Peter Cardillo de Standard Financial Services.


Voici l'état de la situation (clôture)


S&P/TSX -0,06% à 15165 points
S&P 500 -0,01%
à 2459 points
Dow Jones -0,04% à 21629 points
Nasdaq +0,03% à 6314 points
Dollar canadien -0,30% à 0,7881 $US
Once d'or +0,46% à 1233$US
Baril de pétrole WTI -1,18% à 46,22$US


«Les analystes anticipent en moyenne une croissance des bénéfices trimestriels de l'ordre de 6,2%» sur un an, a indiqué Sam Stovall de CFRA en rappelant que les bénéfices avaient augmenté de 15,5% au premier trimestre. Mais »comme cela a été le cas pour les 21 derniers trimestres, les bénéfices devraient ressortir au-dessus de ces prévisions», a-t-il ajouté.


Le gestionnaire d'actifs BlackRock était le seul groupe majeur à dévoiler ses comptes avant la séance lundi et il a fait part d'une hausse de ses bénéfices de 8,6%, un peu en deçà du chiffre anticipé par les analystes.


Après la clôture devaient être publiés les résultats de Netflix, et mardi ceux des établissements financiers Bank of America et Goldman Sachs, du géant des produits d'hygiène Johnson & Johnson, et de l'assureur UnitedHealth. 


En attendant les échanges sont restés «tranquilles» ce lundi «après le coup d'accélérateur observé en fin de semaine dernière grâce aux résultats meilleurs qu'attendu de grandes banques et à la conviction que la Réserve fédérale va adopter une attitude encore plus prudente avant de relever ses taux directeurs», a relevé Sam Stovall.


Le Dow Jones et le S&P 500 avaient alors grimpé à des records.


Le seul indicateur majeur de la journée a déçu les attentes: l'activité manufacturière dans la région de New York a ralenti son rythme de progression en juillet, selon l'indice Empire State publié lundi par l'antenne de New York de la Réserve fédérale (Fed).


Titres en actions


Dominion Diamond (DDC) a accepté l'offre d'acquisition de The Washington Companies pour 1,2 milliard $ US en espèces.L'entreprise établie dans l'État du Montana offre 14,25 $ US pour chaque action de Dominion Diamond. Le producteur canadien de diamants, un des plus importants au monde, avait précédemment rejeté l'offre de 13,50 $ US par titre, mais son conseil d'administration n'avait pas fermé la porte à une entente. Ses principales mines _ de propriété partagée _ sont celles d'Ekati et de Diavik dans les Territoires du Nord-Ouest.


Un bras de fer se dessine entre l'entreprise floridienne qui veut acheter Tembec (TMB) pour 807 millions $ US et le plus important actionnaire de la compagnie forestière québécoise. Alors que Rayonier Advanced Material a refusé lundi de bonifier son offre comme le demande Oaktree Capital Management, la firme d'investissement américaine tente de rallier les actionnaires à sa cause. Oaktree, qui détient près de 20 pour cent de Tembec, sollicite les procurations des porteurs de titres de l'entreprise québécoise en vue du vote prévu le 27 juillet. La transaction évaluée à 807 millions $ US tient compte de la dette de la société québécoise. Il s'agissait d'une prime de 37 pour cent. Cette offre est toutefois inférieure au prix actuel de l'action de Tembec, qui, lundi après-midi, à la Bourse de Toronto, se transigeait à 4,27 $, ce qui accroît la pression sur Rayonier Advance Material.


Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, croit que BRP(DOO, 38,45$) recèle encore un bon potentiel haussier en dépit de son appréciation importante dans les derniers mois. L’analyste a rencontré la direction du fabricant de produits récréatifs et estime que l’entreprise reste sur la bonne voie d’atteindre ses objectifs financiers pour 2020. M. Poirier réitère sa recommandation d’achat pour le titre et sa cible de 44$.


Le titre de Groupe Jean Coutu(PJC.A, 20,46$) sera à surveiller tandis que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a annoncé ce dimanche qu'une entente de principe a été conclue entre le gouvernement du Québec et l'Association canadienne du médicament générique (ACMG). L'entente se déploiera sur cinq ans et fera réaliser des économies de plus de 1,5 G$ de dollars aux contribuables québécois. Lisez notre texte complet à ce sujet.


Frederic Bastien, de Raymond James, met à jour ses titres préférés dans le secteur des infrastructures pour la deuxième moitié de l’année. L’analyste abaisse sa recommandation pour le titre de WSP Global(WSP) d’achat fort à surperformance, en raison de l’appréciation importante du titre. Cela dit, il fait passer sa cible de 56$ à 58$. Ses titres préférés pour la seconde moitié sont SNC-Lavalin(SNC, 58,04$), NAPEC(NPC, 1,24$) et Brookfield Infrastructure(BIP.UN, 40,38$US).


Au sud de la frontière, le géant financier BlackRock(BLK, 437$US) a dévoilé un bénéfice de 5,25$US par action à son deuxième trimestre, inférieur à celui de 5,40$US prévu par les analystes.


Le groupe de logistique FedEx, qui a averti que ses résultats financiers allaient être affectés par la cyberattaque massive ayant touché en juin des multinationales, a reculé de 1,63% à 215,48 dollars.


La société spécialisée dans la livraison à domicile de repas en kit Blue Apron a plongé de 10,46% à 6,59 dollars après des informations de presse évoquant une possible entrée du géant du commerce en ligne Amazon (+0,75% à 1.009,35 dollars) sur ce même créneau.


La banque Wells Fargo a concédé 0,51% à 54,71 dollars. Dans une interview au Financial Times, le directeur financier a indiqué vouloir se séparer d'activités considérées comme annexes valant «des centaines de millions de dollars».


 

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour le 12/12/2017

Le pétrole à un sommet de plus de deux ans, modeste avancée à Wall Street et quelques favoris pour 2018.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour le 11/12/2017

Hausse en vue, pourquoi SNC devrait connaître une bonne année et cible relevée pour Transcontinental.

À la une

Feedback: un ami qui vous veut du bien

12/12/2017 | Francis Gosselin

BLOGUE INVITÉ. Est-il temps de dire adieu aux évaluations annuelles? Plusieurs entreprises l'ont fait.

Le moyen le plus facile de profiter du bitcoin

12/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Je vais vous parler de produits dérivés sans évoquer la Bourse, la spéculation, la bulle…

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

11/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...