Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 15/11/2017 à 06:22, mis à jour le 15/11/2017 à 07:39

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 15/11/2017 à 06:22, mis à jour le 15/11/2017 à 07:39

Photo: Shutterstock

1. Contexte


Le pessimisme qui règne sur les marchés mondiaux depuis quelques séances semblent s'accentuer. Des baisses notables ont été enregistrées en Asie et en Europe, notamment après la publication de données économiques en Chine illustrant un essoufflement de la croissance de la deuxième économie mondiale. 


Dans une séance qui sera marquée par la publication de plusieurs données économiques, Wall Street se dirige vers une ouverture en baisse.


2. Prévisions


Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq se replient de 0,50%, 0,52% et 0,46% dans les négociations précédant l'ouverture officielle.


Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, baisse encore: il perd 1,09% à 61,53$US.


3. À l'étranger


En Asie, la Bourse de Tokyo a terminé nettement dans le rouge(-1,57%), lestée par les cours du pétrole qui ont continué de chuter en Asie, et guère rassurée par le ralentissement de la croissance au Japon au troisième trimestre. La Bourse de Hong Kong a laissé tomber 1,03% et la Bourse de Shanghai s'est repliée de 0,79%.


En Europe à la mi-journée, les Bourses battent en retraite. Le CAC 40 de Paris cède 0,58%, le FTSE 100 de Londres, 0,56% et le DAX de Francfort, 1,20%.


«Le CAC 40 accuse une huitième séance de baisse consécutive, la plus longue série depuis août 2011! Les statistiques économiques sont revenues sur le devant de la scène faisant craindre aux investisseurs un essoufflement de l'économie chinoise, et donc de la conjoncture mondiale», a commenté dans une note Franklin Pichard, directeur général de Kipling Finance.


«Par ailleurs, le projet de réforme fiscale semble dans l'impasse à neuf jours des vacances parlementaires de Thanksgiving», ont-ils complété.


Et loin de redonner du baume au coeur aux investisseurs, les bonnes statistiques publiées mardi en zone euro ont eu notamment pour effet d'accélérer la remontée de l'euro face au dollar, ce qui a pesé sur l'indice.


Nous arrivons «à un moment du cycle où les publications s'achèvent et (où) les investisseurs cherchent de nouveaux catalyseurs haussiers», a conclu M. Pichard.


Du côté des indicateurs, le taux de chômage au Royaume-Uni est resté stable à 4,3% sur la période de trois mois terminée fin septembre tandis que les prix à la consommation en France ont légèrement augmenté de 0,1% en octobre.


4. Agenda


Le calendrier américain est chargé ce mercredi. On attend l'indice des prix à la consommation et les ventes au détail d'octobre, l'indice Empire manufacturier de novembre, ainsi que les stocks des entreprises de septembre.


Au Canada, les ventes de maisons existantes d'octobre seront dévoilées.


5. Titres en action


Groupe MTY(MTY, 50,97$) a annoncé sans tambour ni trompette une des plus importantes acquisitions de son histoire en fin de journée mardi. La société montréalaise met la main sur une chaîne de seulement 44 restaurants, mais ceux-ci réalisent un chiffre d’affaires de 100M$, nous explique Dominique Beauchamp dans cet article.


Savaria(SIS, 15,51$) a présenté ses prévisions pour l’exercice 2018. La société vise des revenus de 260M$ et un bénéfice d’exploitation se situant entre 42 et 44M$. Stephen Harris, de Valeurs mobilières GMP, anticipait pour sa part des recettes de 252,3M$ et un bénéfice d’exploitation de 44,6M$. Les prévisions fournies par la société lavalloise représentent une augmentation de 41% et 47% des revenus et du bénéfice, souligne l’analyste. Ces prévisions excluent toute nouvelle acquisition. La société vise étendre ses capacités de distribution dans l’ouest des États-Unis. L’analyste réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 19,50$.


Alan Ridgeway, de Banque Scotia, revient sur les résultats du troisième trimestre dévoilés par la biopharmaceutique ProMetic Sciences de la Vie(PLI, 1,32$) et souligne au passage que son portefeuille de produits dérivés du plasma en développement est sous-évalué. «Nous prévoyons que 2018 sera une année de transformation pour ProMetic, tandis que son premier produit, le Ryplazim(plasminogen), devrait obtenir l’approbation des autorités américaines de la santé, que la direction devrait conclure des partenariats pour la commercialisation du PBI-4050 et qu’elle profitera d’autres occasions, dont l’obtention et la vente d’un bon prioritaire d’analyse de traitement[les autorités américaines devraient lui accorder un tel bon]», écrit l’analyste. Il réitère donc sa recommandation de surperformance pour le titre et sa cible de 3,50$.


Le titre d'IBM(IBM, 147,20$US) glisse de 1,14% dans les négociations précédant l'ouverture officielle, après que les données de négociation trimestrielles publiées en fin de journée mardi montre que Warren Buffett a de nouveau réduit sa participation dans le titre du géant informatique, cette fois de 31%.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.