Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/09/2018 à 07:34, mis à jour le 21/09/2018 à 09:14

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/09/2018 à 07:34, mis à jour le 21/09/2018 à 09:14

Les marchés nord-américains tendent vers une ouverture dans le vert vendredi, portés par le record fracassé la veille.


Le Dow Jones devrait maintenir sa valeur à 26 181,00 points avec une légère hausse de 0,08 %, le Nasdaq est attendu à 7578,75 points, soit un bond de 0,19 %, et le S&P 500, grimpant de 0,04 %, à 2906,50 points selon les contrats à terme sur les indices de la Bourse de New York.


Contexte


Ce premier record atteint par l’indice vedette du parquet new-yorkais depuis janvier prouve que le conflit commercial qui oppose les États-Unis et la Chine laisse Wall Street complètement indifférente.


La vigueur économique américaine minimise les répercussions de cette tension entre les deux plus grandes économies du monde selon les investisseurs.


« Les fondamentaux économiques sont au beau fixe dans beaucoup de domaines, notamment aux États-Unis. Nous ne prévoyons pas du tout que le conflit commercial (entre Pékin et Washington) fasse dérailler la croissance américaine » a commenté Grant Forster, de Principal Global Investors' Australia, à Bloomberg TV.


Pékin et Washington se sont infligés en début de semaine une nouvelle salve de taxes douanières, mais à un degré moins sévère que redouté et en parallèle, des données positives sur le chômage et l’endettement américain ont été publiées.


« Ne vous y trompez pas, l’économie américaine marche sur ses deux pieds », a assuré Stephen Innes d’OANDA.


« Une croissance robuste, des niveaux d’emploi en hausse, une augmentation des investissements suggèrent que cette bonne santé de l’économie américaine est plus qu’une réaction à court terme à l’injection d’une dose survitaminée de crédit facile et de conditions fiscales favorables », a-t-il ajouté.


À l’étranger


La Bourse de Paris continuait de progresser avec une croissance de 0,62 % en début d’exercice, s’approchant des 5 500 points grâce au dynamisme insufflé par les nouveaux records de Wall Street.


« Nous ferons tout de même attention à la volatilité aujourd’hui », ont averti les experts de Mirabaud Securities Genève.


La Bourse de Londres évoluait en forte hausse de 0,86 % à l’ouverture, portée par les records de Wall Street et la bonne tenue du secteur minier. L’indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 63,43 points à 7 430,73 points.


La Bourse de Francfort évoluait elle aussi en hausse, le Dax gagnant 0,70 %, encouragé par la bonne forme des marchés américains et un vent d’optimisme sur l’avenir des relations commerciales. L’indice vedette progressait de 86,75 points, à 12 413,23 points. Le MDax des valeurs moyennes prenait de son côté 0,31 % à 26 407,27 points.


La Bourse de Tokyo, dopée par les records à Wall Street et l’apaisement des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, a fini en hausse, au terme d’une semaine faste qui a vu l’indice Nikkei bondir de 3,4 %. Le Nikkei des 225 valeurs vedettes a clôturé la journée d’échanges sur un gain de 0,82 % à 23 869,93 points, et l’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a progressé de 0,92 % à 1 804,02 points.


Les Bourses chinoises ont terminé en forte hausse finissant la semaine avec éclat dans un marché confiant dans la résolution du conflit commercial sino-américain.


L’indice Hang Seng a gagné 1,73 % à 27 953,58 points, signant sa quatrième séance de hausse d’affilée.


En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a grimpé de 2,50 % à 2 797,48 points. Celui de Shenzhen a bondi de 1,77 % à 1 445,11 points.


Les investisseurs de la place à Hong Kong ont été encouragés par Wall Street, où le Dow Jones et le S&P 500 ont atteint des records à la clôture, rassurés sur le dossier du conflit commercial sino-américain.


À l’agenda


Les données sur l’inflation au Canada devraient être publiées vers 8 h 30 ce matin.


Les nouveaux modèles d’Apple, le iPhone Xs, Xs Max et XR, arrivent en magasin. Le résultat de ces produits, dont le géant à la pomme tire la majorité de ses recettes, est méticuleusement observé par les investisseurs.


Les investisseurs se pencheront sur la publication de l’indice d’activité PMI aux États-Unis après avoir pris connaissance de plusieurs statistiques européennes.


 


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

La Banque du Canada demeurera prudente, malgré l'AEUMC

Édition du 20 Octobre 2018 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. D'un point de vue macroéconomique, la conclusion d'un nouvel accord commercial avec les États-Unis et ...

L'aluminium canadien peine à trouver d'autres marchés

Édition du 20 Octobre 2018 | Pierre Théroux

C'est la première fois que l'industrie de l'aluminium fait face à des tarifs imposés par le gouvernement américain.

Blockchain: le premier bloc

BLOGUE INVITÉ. Est-ce que l'information actuelle répond aux questions des gestionnaires? Je dirais que non.