Bombardier: Philippine Airlines achète sept Q400 de plus

Publié le 19/06/2017 à 14:08

Bombardier: Philippine Airlines achète sept Q400 de plus

Publié le 19/06/2017 à 14:08

Par La Presse Canadienne

Le transporteur aérien Philippine Airlines s'est prévalu des options inscrites dans une commande passée auprès de Bombardier (Tor., BBD.B) et achètera ainsi sept avions Q400 de plus, a annoncé l'avionneur lundi au Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris.


La commande ferme du transporteur des Philippines passe ainsi à 12 appareils. L'achat des cinq premiers avions avait été annoncé le 8 décembre.


Au prix de catalogue du Q400, la valeur de cette commande ferme passe ainsi à 235 millions $ US.


Le premier avion de l'entente, un Q400 à deux classes de 86 sièges, devrait être livré le mois prochain.


Avec l'exercice de ces options, le carnet de commandes fermes du Q400 de Bombardier atteint maintenant 585 appareils, a précisé le constructeur.


L'action de Bombardier prenait lundi après-midi 9 cents, soit 3,4 pour cent, pour se négocier à 2,56 $ à la Bourse de Toronto.


 


 


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

À la une

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

19/10/2018 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.