Bois d'oeuvre : des occasions, même en plein différend commercial


Édition du 10 Décembre 2016

Malgré la menace de droits compensatoires américains qui pèse sur le bois d'oeuvre, les titres de ses producteurs restent attrayants, estiment plusieurs financiers.
Martin Roberge, stratège quantitatif de Canaccord Genuity, les recommande à nouveau depuis la fin d'octobre ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Stella-Jones est entre de bonnes mains, après le départ des fondateurs

Le transfert d'actionnariat réglé, le fabricant de poteaux et de traverse peut se consacrer à son plan de relance.

Où le Russell 2000 va, le S&P/TSX suivra-t-il?

BLOGUE. Le Russell 2000 enfile les records. Le S&P 500 s'en fout, mais le S&P/TSX pourrait s'en inspirer.

À la une

10 choses à savoir mercredi

Il y a 56 minutes | Alain McKenna

Ceci n'est pas un Vinier! La bague en diamant à 250 000 $US d'Apple. Et voici le premier véritable robot cowboy.

Pour s’enrichir, il y a aussi le facteur chance

On dit des gros rendements boursiers qu’ils sont l’apanage des audacieux. Il y a aussi un peu de chance…

Trois accessoires pour combattre la coûteuse obsolescence programmée

07:00

BLOGUE. Prenez des notes, Noël s’en vient...