Banques : 6 raisons qui justifient une évaluation plus élevée


Édition du 11 Novembre 2017

Au moment où certains se demandent si les banques ont d'autres gains à donner en raison des nouvelles restrictions hypothécaires ou du moins grand nombre d'achats d'actions forcés par les investisseurs étrangers qui avaient parié sur un recul, Scott Chan, de Canaccord ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Où investir en 2019: des risques qui amènent des aubaines?

Édition du 12 Janvier 2019 | Stéphane Rolland

De nombreux vents contraires se lèvent à l'horizon pour les banques canadiennes.

Voici pourquoi certains investisseurs miseront sur la CIBC

09/01/2019 | Stéphane Rolland

La stratégie est simple : miser sur la banque perdante de l’an dernier.

À la une

La vague des micro-distilleries frappe la Belle Province

Édition du 12 Janvier 2019 | Daniel Germain

Aujourd'hui, on trouve une dizaine de vodkas québécoises et trois fois plus de gins made in Quebec.

CGI, l'effet du «shutdown» américain dans la mire

Washington représente 12,7% des revenus de CGI, mais la majorité des contrats sont de nature essentielle.

Le «shutdown» pèse sur l'économie américaine

22/01/2019 | AFP

Aucune solution immédiate n’apparaît pour mettre un terme à la fermeture partielle des administrations.