À surveiller: TSO3, Rogers et Intel

Publié le 26/01/2018 à 08:57

À surveiller: TSO3, Rogers et Intel

Publié le 26/01/2018 à 08:57

Par Stéphane Rolland

Photo: courtoisie

Que faire avec les titres de TSO3, Rogers et Intel? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


TSO3 (TOS., 1,80$) : la patience mise à l’épreuve


La modification de l’entente de distribution avec Getinge est une source de distraction, croit Douglas Miehm, de RBC Marchés des capitaux. La perturbation que cela entraînera à court et à moyen terme retarde la thèse optimiste à long terme de l’analyste.


En vertu de l’entente, l’entreprise de Québec va racheter au moins une centaine de ses stérilisateurs à basse température (le Sterizone VP4) à Getinge, son distributeur, pour un montant de 3,3 M$. Si jamais le contrat avec Getinge n’est pas renouvelé en août 2018, TSO3 devra racheter les stocks de VP4 dans les entrepôts de son partenaire.


Le niveau d’incertitude après cette annonce est «considérable», croit l’analyste. M. Miehm pensait que 2018 serait l’année du décollage pour l’entreprise, mais ce sera vraisemblablement une période de transition. Le plan d’entreprise devra être revu et la place de Getinge dans celui-ci est incertaine.


Le rachat des appareils fera en sorte que la société «brûlera» plus d’argent que prévu, prédit l’analyste. Les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives augmenteront également et les revenus risquent d’être plus volatiles.  


À long terme, l’analyste reste optimiste. Ses contacts dans le milieu de la santé lui laissent croire que le VP4 est l’un des appareils les plus sécuritaires et efficaces sur le marché. Le produit a le potentiel de créer de la valeur pour les actionnaires, bien que ce sera plus tard qu’ils l’avaient imaginé. Qui sait, la société pourrait devenir une cible d’acquisition, mais l’analyste ne veut pas incorporer ce scénario à ses prévisions.


RBC Marchés des capitaux émet une recommandation «secteur de performance». La cible est coupée de plus de la moitié, passant de 4,25$ à 2$.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Des chercheurs découvrent une faille de sécurité dans des puces Intel

15/08/2018 | AFP

Personne ne semble, à ce jour, avoir profité de cette faille, appelée «Présage», soutient l'entreprise américaine.

Intel Canada : la Loi de Moore en a encore pour au moins 50 ans

06/07/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. À condition de tenir compte du rôle des mégadonnées, des réseaux 5G et de l’IA dans son interprétation...

À la une

Encore 21 mois au marché haussier?

BLOGUE. Cinq indicateurs manquent à l'appel pour déclencher le signal de marché baissier de Bank of America.

Le secret d'une bonne gestion: éviter les oeufs brouillés!

23/10/2018 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La tâche d’un haut dirigeant est de savoir reconnaître une bonne stratégie au moment opportun.

Quel salaire faut-il pour acheter un logement à Montréal?

23/10/2018 | Daniel Germain

Le «vrai monde» aurait du mal à devenir propriétaire près d’une station de métro. Nous avons fait quelques calculs.