À surveiller: Sleep Country, Knight et MTY

Publié le 11/10/2017 à 09:26

À surveiller: Sleep Country, Knight et MTY

Publié le 11/10/2017 à 09:26

Par François Pouliot
Knight Therapeutics (GUD, 8,97$): départ du chef de la direction financière


Mackie Research réitère une recommandation "conserver".


La société annonce le départ de son chef de la direction financière, Jeffrey Kadanoff et son remplacement intérimaire par la présidente Samira Sakhia.


André Uddin estime que le changement devrait avoir peu d'impact sur les opérations de la société. Il juge que madame Sakhia est plus que capable de prendre le relais étant donné ses 14 ans d'expérience à titre de chef de la direction financière de l'ancienne Paladin.


L'analyste note que Knight a des liquidités de 4,63$ par action (5,33$ en tenant compte de l'argent mis de côté pour des investissements avec d'autres fonds). Il estime que la société a besoin d'acquérir plus de produits pharmaceutiques spécialisés pour donner de l'élan à sa croissance, mais que cela pourrait prendre du temps, étant donné la concurrence sur le marché.


La cible est maintenue à 10,75$.


À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

MTY: bons coups et déceptions au deuxième trimestre

Groupe d’alimentation MTY a rencontré certaines attentes, surpassé d’autres, mais les ventes aux É.U. ont raté la cible.

MTY: à quoi s'attendre du nouveau patron?

Le franchiseur passe d'une gestion encore entrepreneuriale à une autre plus professionnelle.

À la une

Accueillez les clients comme s'ils étaient vos invités

BLOGUE INVITÉ. On veut qu’ils passent un bon moment en notre compagnie. C’est aussi simple que ça.

Inflation: il ne faut pas sauter aux conclusions

Mis à jour à 14:25 | Dominique Beauchamp

Deux experts expliquent pourquoi l'inflation de 3% n'est pas garante d'une hausse du taux directeur en septembre.