À surveiller: Netflix, Jean Coutu et Starbucks

Publié le 18/04/2017 à 09:30

À surveiller: Netflix, Jean Coutu et Starbucks

Publié le 18/04/2017 à 09:30

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Netflix, Jean Coutu et Starbucks? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Netflix (NFLX, 147,25$ US): à la fois pour les Bulls et les Bears


Deutsche Bank Securities renouvelle une recommandation "conserver".


Bryan Kraft indique que les résultats du premier trimestre sont à la fois favorables à la thèse des Bulls (optimistes) et des Bears (pessimistes).


Il note que les optimistes trouveront confort dans le fait que la direction s'attend à une croissance des abonnements supérieure à celle anticipée pour le deuxième trimestre.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


L'analyste juge cependant que les Bears trouveront de leur côté réconfort dans le fait que le nombre d'abonnements est plus faible que ce qui était prévu au premier trimestre et que la direction guide vers "plusieurs années de flux de trésorerie négatifs pour soutenir la croissance".


Monsieur Kraft dit continuer d'être constructif sur les perspectives à long terme de Netflix. Il estime cependant que le prix de l'action ne reflète pas correctement les investissements et les dépenses d'exploitation qui seront nécessaires pour atteindre les objectifs de croissance de la direction.


Il dit trouver le rapport risque/rendement peu attrayant.


La cible est à 125$ US.



image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Metro: les points forts de l’assemblée annuelle

L'économie vigoureuse donne un bon coup de pouce à l'épicier mais 2018 et ses défis s'annoncent plus corsés.

Son mariage avec Metro mine les finances de Jean Coutu

11/01/2018 | Julien Arsenault, PC

Tout comme la baisse de la contribution de sa division de médicaments génériques.

À la une

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».

Vidéo: trois titres qui ont souffert de la récente correction boursière

17/02/2018 | Denis Lalonde

GESTIONNAIRES EN ACTION. La récente correction boursière a rendu les titres de quelques entreprises plus attrayants.