À surveiller: Lassonde, Fiera et CAE

Publié le 14/11/2017 à 08:19

À surveiller: Lassonde, Fiera et CAE

Publié le 14/11/2017 à 08:19

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres d’Industries Lassonde, Fiera Capital et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Industries Lassonde (LAS.A, 242$): le producteur de jus se positionne bien et sera bientôt sans dette


Les résultats du troisième trimestre montrent que le producteur des jus Oasis se positionne bien dans une industrie concurrentielle.


Bien que les ouragans et le taux de change lui aient nui, Industries Lassonde a accru son bénéfice d’exploitation de 5% à 45,1M$, note Frederic Tremblay, de Desjardins Marché des capitaux.


Le bénéfice net de 2,87$ par action a aussi surpassé ses prévisions de 2,54$. La chute du coût du concentré d’orange a contribué à la hausse de 11,4 à 12,2% de la marge d’exploitation.


«Lassonde continue à gagner des parts de marché dans les jus de marque maison au moment où certains épiciers leur accordent plus de place sur leurs tablettes au détriment des grandes marques nationales», écrit l’analyste.


M. Tremblay apprécie la double stratégie de Lassonde, qui innove avec des produits-santé différenciés avec ses propres marques nationales tout en rassasiant l’appétit des détaillants pour les marques maison.


La société s’adapte bien aussi aux fluctuations de ses coûts d’approvisionnement.


Bien que le producteur américain de jus Cliffstar lui ait échappé en août, Lassonde est toujours à l’affût d’acquisitions.


M. Tremblay évalue que la société de Rougemont pourrait porter son ratio d’endettement jusqu’à trois fois son bénéfice d’exploitation pour réaliser un achat qui gonflerait de 29 à 46% son bénéfice d’exploitation.


«Sans acquisition, ses flux de trésorerie libres de 100M$ par année éliminerait toutes ses dettes d’ici la fin de 2019», précise l’analyse.


Malgré l’évaluation de 22,6 fois le bénéfice de 2017, M. Tremblay réitère sa recommandation d’achat et son cours cible d’un an de 275$ en raison tenu des perspectives solides de croissance interne et par acquisition.


Fiera Capital (FSZ, 13,52$): une acquisition imminente fait oublier les résultats mitigés



image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour à 07:46

Wall Street fait fi du risque de paralysie, les analystes se préparent à la journée Couche-tard, du positif pour Fiera.

Bourse: de Toronto à New York, l'énergie a pesé sur les indices

Mis à jour le 18/01/2018 | LesAffaires.com et AFP

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse, jeudi, pendant que les principaux indices de Wall Street ...

À la une

Trop beau pour être vrai ce FNB?

09:53 | Ian Gascon

L’explication la plus probable est que ce FNB paraît bien.

Philippe Couillard en mission commerciale en Chine

Il y a 16 minutes | François Normand

Les exportations de marchandises du Québec en Chine ont été multipliées par trois depuis 10 ans.

Guéguerre commerciale: Trump et Trudeau se rencontreront à nouveau

12:33 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Le Premier ministre canadien va tenter de «resserrer» les liens entre les deux partenaires début février.