À surveiller: Facebook, La Baie et BRP

Publié le 20/03/2018 à 10:20

À surveiller: Facebook, La Baie et BRP

Publié le 20/03/2018 à 10:20

Par Stéphane Rolland


BRP (DOO., 44,80$) : les prévisions pour le quatrième trimestre


La croissance de BRP devrait prendre une pause au quatrième trimestre de son exercice 2018, mais le rythme devrait s’accélérer au cours de l’exercice 2019, anticipe Derek Dley, de Canaccord.


Le fabricant de véhicules récréatifs publiera ses résultats le 21 mars. L’analyste estime que le bénéfice par action s’établira à 0,86$, par rapport à 1$ à la même période l’an dernier. Les frais d’intérêt plus élevés expliquent ce recul, selon M. Dley.


Les résultats seront également l’occasion pour la direction de dévoiler ses prévisions pour l’exercice 2019. L’analyste anticipe un bénéfice par action de 2,77$ en 2019, une prévision similaire au consensus des analystes. Cela représenterait une progression de 11% par rapport à sa prévision pour l’exercice 2018.


Dans l’ensemble, M. Dley pense que la société est en bonne posture pour acquérir d’autres parts de marché. Il juge que l’objectif d’un bénéfice par action de 3,50$ pour l’exercice 2020 est atteignable.


Il réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 56$.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

Le Brent et le WTI à leurs plus hauts niveaux depuis juillet

Mis à jour le 29/08/2018 | AFP

« La baisse des stocks de brut et de produits raffinés » et « la hausse des exportations» ont alimenté cette croissance.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.