À surveiller: Couche-Tard, Banque Scotia et Transcontinental

Publié le 28/11/2018 à 09:25

À surveiller: Couche-Tard, Banque Scotia et Transcontinental

Publié le 28/11/2018 à 09:25

Par François Pouliot

[Photo: Romeo Mocafico]

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Banque Scotia et TC Transcontinental? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Couche-Tard (ATD.B, 65,75$): bons résultats


Banque Scotia renouvelle une recommandation "surperformance de secteur".


Au deuxième trimestre, la société rapporte un bénéfice ajusté de 0,84$ US par action, conforme à l'attente maison et au consensus.


Patricia Baker indique que la période affiche une solide progression des ventes des établissements comparables, alors qu'elles avancent de 4,4% aux États-Unis, 4,6% en Europe et 5,1% au Canada.


L'analyste note que la performance illustre et renforce la décision de focaliser sur la croissance organique, avec une offre de produits et services augmentée.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


Elle souligne que l'entreprise accélère le remboursement de sa dette alors que celle-ci est maintenant à 2,79 fois le bénéfice avant intérêts, impôts, amortissement et location (BAIIAL), contre 2,86 fois au premier trimestre et 3,13 fois au quatrième. Après seulement seulement 15 mois, dit-elle, Couche-Tard est sur le point d'atteindre son ratio cible de dette.


Madame Baker estime que la société est bien placée pour continuer de livrer une performance en amélioration et gagner des parts de marché.


Son anticipation de bénéfice 2019 (avril) est maintenue à 3,22$ US par action, celle 2020 passe de 3,80$ US à 3,76$ US.


La cible est à 82$ CAN.



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Ce gestionnaire de fonds a réinvesti toute son encaisse

James Cole du Fonds ciblé canadien Portland a profité de la raclée de décembre pour acheter des blue chips boudés.

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Une solide hausse de 10 à 14% est prévue au quatrième trimestre, mais les perspectives se modèrent.

À la une

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.

La valeur du portefeuille hydrocarbures de la Caisse a diminué sur sept ans

Sa valeur a diminué de 3 milliards $ depuis au moins sept ans.