À surveiller: Concordia, Prometic et Aecon

Publié le 24/10/2017 à 09:19

À surveiller: Concordia, Prometic et Aecon

Publié le 24/10/2017 à 09:19

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de Concordia International, Prometic et Aecon? Voici quelques recommandations qui pourraient faire bouger les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Concordia (CXRX, 0,53$ US): ça regarde mal


Canaccord Genuity renouvelle une recommandation de vente et abaisse sa cible.


La société a amorcé des procédures judiciaires afin de restructurer sa dette.


Neil Maruoka indique que même s'il s'attendait à une opération du genre, il croit que la menace d'une dilution substantielle pour les actionnaires est très élevée.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


L'analyste estime qu'étant donné la conversion significative de dette en capital-actions, il y a une bonne probabilité que la valeur de l'équité des actionnaires actuels soit de zéro.


M. Maruoka accorde cependant 1% de la valeur de l'équité post-restructuration aux actionnaires actuels en se disant qu'il faudra leur offrir quelque chose pour obtenir leur consentement.


Sa cible passe de 0,50$ à 0,15$.



image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

La Banque du Canada demeurera prudente, malgré l'AEUMC

Édition du 20 Octobre 2018 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. D'un point de vue macroéconomique, la conclusion d'un nouvel accord commercial avec les États-Unis et ...

L'aluminium canadien peine à trouver d'autres marchés

Édition du 20 Octobre 2018 | Pierre Théroux

C'est la première fois que l'industrie de l'aluminium fait face à des tarifs imposés par le gouvernement américain.

Blockchain: le premier bloc

BLOGUE INVITÉ. Est-ce que l'information actuelle répond aux questions des gestionnaires? Je dirais que non.