À surveiller: Banque Nationale, BRP et Canopy

Publié le 30/08/2018 à 08:38

À surveiller: Banque Nationale, BRP et Canopy

Publié le 30/08/2018 à 08:38

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Banque Nationale, BRP et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Banque Nationale (NA, 65,27$): les futures sources de croissance sont incertaines


John Aiken de Barclays est satisfait des résultats du troisième trimestre qui a vu une hausse de 10% du bénéfice à 1,53$ , soit deux cents mieux que prévu.


Le bénéfice a surpassé le consensus pour un onzième trimestre consécutif.


La banque a aussi remédié aux trois faiblesses qui tracassaient les investisseurs, soit le recouvrement de prêts à sa filiale de prêts personnels Credigy, la bonne performance de sa division de négociations sur les marchés malgré le déclin des revenus et l’amélioration notable du ratio des capitaux propres.


Malgré ces bons coups, l’analyste croit que le titre de la banque aura du mal à s’apprécier davantage tant que les investisseurs ne découvriront son prochain moteur de croissance.


La division de gestion de patrimoine se porte très bien, mais la progression des prêts au Québec ralentit. La banque juge aussi le moment inopportun pour investir davantage dans ses filiales de financement spécialisé à ce stade avancé du cycle économique.


L’institution joue aussi de prudence en reportant à 2020 tout investissement additionnel dans les marchés émergents.


Même s’il hausse son cours-cible de 3% à 69$ par action, M. Aiken reste neutre envers le titre de la banque qui s’est appréciée de 22% depuis un an par rapport au gain de 12% du S&P/TSX.


BRP (DOO, 65,15$): tout un tour du chapeau pour le fabricant de Valcourt



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

À la une

Le camionneur TFI sur les rangs pour un achat opportuniste aux États-Unis

TFII a fait une offre pour les actifs de livraison au dernier kilomètre de l'Américaine BeavEx en faillite.

SNC-Lavalin dévoile une perte de 1,6G$, coupe son dividende

Mis à jour à 11:32 | Denis Lalonde

SNC-Lavalin a fait état d’une perte nette de 1,6 milliard $ (G$) au 4e trimestre, soit l’équivalent de 9,11$ par action.

À surveiller: Loblaw, Valener et Gildan

Que faire avec les titres de Loblaw, Valener et Gildan? Voici quelques recommandations d'analystes.