À surveiller: Banque Nationale, BMO et Nemaska

Publié le 31/05/2018 à 09:43

À surveiller: Banque Nationale, BMO et Nemaska

Publié le 31/05/2018 à 09:43

Par François Pouliot
Banque de Montréal (BMO, 99,84$): bon résultats, hausse de recommandation


Financière Banque Nationale hausse sa recommandation à "surperformance".


Au deuxième trimestre, l'institution rapporte un bénéfice ajusté de 2,20$ par action, comparativement à une attente maison à 2,16$ et un consensus à 2,12$.


Gabriel Dechaine indique qu'après avoir livré un ratio de levier d'exploitation (pourcentage de changement du bénéfice avant intérêts et impôts/pourcentage de changement des ventes) négatif de 2%, BMO rapporte un ratio en rebond à 3,5% pour le trimestre, ce qui la ramène sur le chemin de son objectif de 2% pour 2018.


L'analyste croit que le momentum pourrait se maintenir au-delà de 2018, particulièrement avec l'annonce d'une charge de restructuration qui devrait rapporter des économies de 185 M$, principalement en 2019.


Il s'attend à ce que les investisseurs tablant sur la thématique des améliorations d'efficacité soient attirés par le titre de la Banque de Montréal.


Outre ce volet, M. Dechaine dit hausser sa recommandation en raison du mixte géographique du réseau de BMO, qui s'étend au Canada et aux États-Unis, et d'une exposition relativement plus faible au consommateur canadien.


Le dividende offre un rendement de 3,7%.


La cible est augmentée de 106$ à 108$.



image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: