À surveiller: Banque CIBC, Theratechnologies et Cascades

Publié le 14/09/2017 à 09:31

À surveiller: Banque CIBC, Theratechnologies et Cascades

Publié le 14/09/2017 à 09:31

Par François Pouliot
Theratechnologies (TH, 7,22$): près du point d'envol?


Marchés mondiaux CIBC réitère une recommandation "surperformance".


Prakash Gowd estime que le titre a un potentiel haussier dans les prochains mois et qu'il devrait être acheté en anticipation de catalyseurs clés.


Il note que le produit ibalizumab, un anticorps monoclonal destiné au traitement de l'infection au VIH-1, a une forte probabilité d'approbation par la FDA pour le 3 janvier, et peut-être même avant.


L'analyste souligne également que la société sera présente à l'événement ID Week, qui se déroulera du 4 au 8 octobre. Il s'agit d'une des conférences médicales les plus importantes sur les maladies infectieuses. À la même époque, elle doit aussi rapporter ses résultats du troisième trimestre, et son produit Egrifta (utilisé pour traiter la répartition anormale des graisses chez les patients atteints du VIH) devrait afficher des revenus en progression par rapport au dernier trimestre grâce à l'ajout de soutien à la force de vente.


Le partenaire de commercialisation TaiMed doit de même avoir des conférences avec la FDA au mois d'octobre au sujet de l'ibalizumab.


La cible 12-18 mois est maintenue à 10,30$.


À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

À la une

L'empreinte montréalaise dans Blade Runner 2049

Il n'y a pas que le réalisateur Denis Villeneuve qui a légué une empreinte québécoise au film Blade Runner 2049.

Pourquoi Buffett refuse de dépenser ses 116 milliards de liquidités

BLOGUE. Il voit un obstacle à pratiquement toutes les transactions potentielles.

À la Bourse comme aux Olympiques

Mis à jour à 10:10 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, cela signifie qu’il vaut mieux rester à l’intérieur de son cercle de compétences.