À surveiller: Alphabet, le CN et Barrick

Publié le 24/04/2018 à 09:22

À surveiller: Alphabet, le CN et Barrick

Publié le 24/04/2018 à 09:22

Par François Pouliot

Que faire avec les titres d'Alphabet, du Canadien National et de Barrick Gold? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Alphabet (GOOGL, 1073,81$ US): il faudrait un nouveau catalyseur


BMO Marchés des capitaux renouvelle une recommandation "performance de marché".


Daniel Salmon indique qu'en évacuant tout le bruit attribuable à des changements comptables, les résultats du premier trimestre sont largement conformes aux attentes: des revenus solides, mais une marge bénéficiaire qui est de nouveau faible.


L'analyste soutient que cette réalité semble de plus en plus prise en compte dans les attentes des investisseurs, mais demeure tout de même un défi. Il estime qu'il faudra une nouvelle histoire pour que le titre connaisse une progression significative (monétisation de Maps, commercialisation de Waymo, etc.).


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


M. Salmon croit que les activités d'engin de recherche de Google, qui, par nature, sont volontaires, aideront Alphabet à faire contrepoids à un éventuel projet de réglementation sur la protection des données en général. Il dit cependant continuer de voir la croissance publicitaire chez Amazon comme la plus importante variable à long terme.


L'anticipation de bénéfice par action 2018 est haussée de 42,33$ à 46,04$ US, celle 2019 passe de 48,76$ à 48,47$ US.


La cible est maintenue à 1 100$ US.



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À la une

Les grand(e)s de la gouvernance

Édition du 09 Février 2019 | Simon Lord

LES GRAND(E)S DE LA GOUVERNANCE — Ils sont influents. Ils sont diplômés des meilleures ...

Les prêts automobiles ne sont pas les prochains «subprimes»

Mis à jour à 15:09 | Dominique Beauchamp

La hausse des prêts automobiles défaillants inquiète, mais il ne faut pas y voir la prochaine crise.

Commerce international: téléchargez notre livre blanc issu de la ­Grande consultation

Édition du 09 Février 2019 | Les Affaires

Le 6 novembre dernier, Les Affaires organisait la Grande consultation sur le Commerce international. Les discussions ...