BlackBerry renforce son conseil avec deux vétérans de l'industrie

Publié le 07/02/2013 à 11:01, mis à jour le 16/10/2013 à 16:09

BlackBerry renforce son conseil avec deux vétérans de l'industrie

Publié le 07/02/2013 à 11:01, mis à jour le 16/10/2013 à 16:09

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

La compagnie anciennement connue sous le nom de Research In Motion accueille deux vétérans de l'industrie des télécommunications au sein de son conseil d'administration un cadre retraité de Verizon ainsi qu'un ancien chef de la direction de Sony Ericsson Mobile.


L'annonce de BlackBerry survient alors que le fabricant canadien de téléphones intelligents lance une nouvelle génération d'appareils et que son conseil d'administration étudie plusieurs options stratégiques.


Un débat a actuellement lieu à l'interne quant à savoir si BlackBerry doit continuer ses opérations dans sa forme actuelle, si la société doit être réorganisée ou si elle doit être vendue. La décision sera prise par ses administrateurs.


BlackBerry a annoncé jeudi, de son siège social de Waterloo, en Ontario, la nomination à son conseil d'administration de Richard (Dick) Lynch, un vice-président de Verizon Communications actuellement à la retraite.


Le conseil a également nommé l'ancien directeur général de Sony Ericsson Mobile Communications, Bert Nordberg.


Verizon, l'un des plus grands réseaux de téléphonie mobile aux États-Unis, vend une variété d'appareils BlackBerry et d'appareils de marque concurrentes. Sony Ericsson est un fabricant rival de téléphones intelligents détenu par le géant japonais Sony.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Le titre de BlackBerry soulevé par une rumeur d'acquisition

20/10/2014 | lesaffaires.com

L’action de BlackBerry prenait plus de 8% soulevée par une rumeur impliquant une fois de plus la chinoise Lenovo.

Pourquoi j'ai remplacé mon iPhone par un BlackBerry Passport

08/10/2014 | Julien Brault

En misant sur ses forces, BlackBerry a accouché d’un téléphone bizarre, mais assez unique pour plaire à certains.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Des résultats qui supportent la reprise boursière

15:02 | Jean Gagnon

La reprise des marchés boursiers après la volatilité du début du mois d’octobre a ...

Bourse: Toronto et New York ferment au vert

16:39 | AFP

Les marchés boursiers ont poursuivi leur ascension, aidés par les bons résultats ...