BlackBerry renforce son conseil avec deux vétérans de l'industrie

Publié le 07/02/2013 à 11:01, mis à jour le 16/10/2013 à 16:09

BlackBerry renforce son conseil avec deux vétérans de l'industrie

Publié le 07/02/2013 à 11:01, mis à jour le 16/10/2013 à 16:09

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

La compagnie anciennement connue sous le nom de Research In Motion accueille deux vétérans de l'industrie des télécommunications au sein de son conseil d'administration un cadre retraité de Verizon ainsi qu'un ancien chef de la direction de Sony Ericsson Mobile.


L'annonce de BlackBerry survient alors que le fabricant canadien de téléphones intelligents lance une nouvelle génération d'appareils et que son conseil d'administration étudie plusieurs options stratégiques.


Un débat a actuellement lieu à l'interne quant à savoir si BlackBerry doit continuer ses opérations dans sa forme actuelle, si la société doit être réorganisée ou si elle doit être vendue. La décision sera prise par ses administrateurs.


BlackBerry a annoncé jeudi, de son siège social de Waterloo, en Ontario, la nomination à son conseil d'administration de Richard (Dick) Lynch, un vice-président de Verizon Communications actuellement à la retraite.


Le conseil a également nommé l'ancien directeur général de Sony Ericsson Mobile Communications, Bert Nordberg.


Verizon, l'un des plus grands réseaux de téléphonie mobile aux États-Unis, vend une variété d'appareils BlackBerry et d'appareils de marque concurrentes. Sony Ericsson est un fabricant rival de téléphones intelligents détenu par le géant japonais Sony.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les funérailles nationales pour Jim Flaherty cet après-midi

Il y a 59 minutes | La Presse Canadienne

L'élite du monde politique canadien se réunira mercredi à 15 h pour rendre un dernier hommage ...

Marois passe les pouvoirs à Couillard

Il s'agissait de la première apparition publique de Mme Marois depuis la défaite de son parti lors des élections.

Sous pression, Metro pourrait augmenter ses prix

Le recul du dollar canadien, combiné à la hausse des prix de l'énergie ainsi qu'à celle du ...