Allaire - La diversité géographique des conseils d'administration des sociétés canadiennes

Publié le 26/11/2012 à 10:17, mis à jour le 26/11/2012 à 12:38

Allaire - La diversité géographique des conseils d'administration des sociétés canadiennes

Publié le 26/11/2012 à 10:17, mis à jour le 26/11/2012 à 12:38

Blogue - L'examen des 60 plus grandes sociétés canadiennes (selon leur valeur boursière) révèle une évolution significative entre 1998 et 2012.


En 1998, ces 60 sociétés avaient siège sociale en Ontario, pour 27 d'entre elles, leur siège au Québec pour 10 et leur siège social ailleurs au Canada pour 23. En 2012, la composition de cet Indice du TSX 60 montre encore 10 sociétés du Québec mais 22 de l'Ontario (-5) et 28 du reste du Canada, principalement de l'Alberta (+5).


Les 772 membres de ces conseils en 1998 étaient résidents du Canada pour 83%, résidents des États-Unis pour 14% et d'autres pays pour 3%. En 2011-2012, les 725 membres des conseils de ces entreprises sont des résidents du Canada dans 74% des cas, des résidents des États-Unis pour 17% et des résidents d'autres pays dans 8% des cas.


Il est intéressant d'étudier la répartition des lieux de résidence des administrateurs selon le lieu du siège social des entreprises. Le tableau suivant montre qu’en 1998-1999, quelque 53% des administrateurs des entreprises sises au Québec étaient des résidents du Québec, mais 23% étaient résidents de l'Ontario, 13% des États-Unis, et ainsi de suite.


Pour les entreprises sises en Ontario, quelque 58% de leurs administrateurs étaient des résidents de l'Ontario, moins de 9% provenaient du Québec, et ainsi de suite.


1998/1999




































































Résidence des administrateurs Entreprises du Québec % Entreprises de l'Ontario % Entreprises reste du Canada %
Québec 79 53,28% 29 8,53% 8 2,82%
Ontario 34 22,97% 197 57,94% 56 19,72%
Autre - Canada 15 10,14% 55 16,18% 169 59,51%
Autre - États-Unis 19 12,84% 44 12,94% 42 14,79%
Autre - International 1 0,68% 15 4,41% 9 3,17%
Total 148 100% 340 100,00% 284 100,00%

Or les choses ont changé comme le montre le tableau suivant pour 2011-2012.


Seulement 43% des membres de conseils d’entreprises sises au Québec sont résidents du Québec. Quelque 34% sont résidents d’ailleurs au Canada (33% en 1998) et 22% résident ailleurs qu’au Canada (moins de 14% en 1998).


2012




































































Résidence des administrateurs Entreprises du Québec % Entreprises de l'Ontario % Entreprises reste du Canada %
Québec 53 43,44% 17 5,92% 6 1,90%
Ontario 26 21,31% 160 55,75% 49 15,51%
Autre - Canada 16 13,11% 35 12,20% 177 56,01%
Autre - États-Unis 22 18,03% 54 18,82% 50 15,82%
Autre - International 5 4,10% 21 7,32% 34 10,76%
Total 122 100% 287 100,00% 316 100,00%

Pour les entreprises ontariennes, les résidents des autres provinces canadiennes diminuent, passant de 25% à 18% entre 1998 et 2012!


Les sociétés sises ailleurs au Canada montrent la plus forte augmentation à leurs conseils de résidents de pays autres que le Canada et les États-Unis (11% vs. 3%).


Toutefois en 2012, les conseils d’administration des grandes sociétés québécoises cotées en bourse sont géographiquement les mieux diversifiés.


Les opinions exprimées dans ce texte n’engagent que l’auteur.


Allaire est président exécutif du conseil d'administration de l'Institut sur la gouvernance(IGOPP) et professeur émérite de stratégie à l’UQÀM. Il est membre de la Société royale du Canada ainsi que du Council on Global Business Issues du World Economic. Professeur de stratégie pendant plus de 25 ans, il est auteur de plusieurs ouvrages et articles sur la stratégie d’entreprises et la gouvernance des sociétés publiques et privées, dont les plus récents coécrit avec le professeur Mihaela Firsirotu : Capitalism of Owners (IGOPP, 2012), Plaidoyer pour un nouveau capitalisme (IGOPP, 2010), Black Markets and Business Blues (FI Press, 2009), à propos de la crise financière et de la réforme du capitalisme.

À propos de ce blogue

Yvan Allaire est président exécutif du conseil d'administration de l'Institut sur la gouvernance(IGOPP) et professeur émérite de stratégie à l’UQÀM. Il est membre de la Société royale du Canada ainsi que du Council on Global Business Issues du World Economic. Professeur de stratégie pendant plus de 25 ans, il est auteur de plusieurs ouvrages et articles sur la stratégie d’entreprises et la gouvernance des sociétés publiques et privées, dont les plus récents coécrit avec le professeur Mihaela Firsirotu : Capitalism of Owners (IGOPP, 2012), Plaidoyer pour un nouveau capitalisme (IGOPP, 2010), Black Markets and Business Blues (FI Press, 2009), à propos de la crise financière et de la réforme du capitalisme.

Yvan Allaire
Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Les jeunes, rebutés par le prix à payer pour être maîtres chez eux

Édition du 27 Septembre 2014 | René Vézina

BLOGUE. Les jeunes ménages québécois ont de moins en moins les moyens d'accéder à la propriété.De 2011 à 2013, le ...

Nations Unies: une conférence sur l'égalité des sexes, pour hommes seulement

09:13

En janvier 2015, les Nations-Unies convient les hommes de la planètes à réfléchir sur l'égalité des sexes.

Trois trucs ultrasimples pour devenir un bon manager

29/09/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un bon manager se doit d'avoir une bonne oreille. Une très bonne oreille, même.