Pourquoi aimons-nous tant Ikea?

Publié le 21/09/2016 à 08:00

Pourquoi aimons-nous tant Ikea?

Publié le 21/09/2016 à 08:00

Ikea est l'une des plus grandes entreprises de produits pour la maison dans le monde et vient d’annoncer l’installation d’un magasin à grande surface à Québec. On s’en réjouit dans la région pour la proximité d’un nouveau magasin si apprécié par les consommateurs, mais pour les emplois qui y seront créés.


Pourquoi Ikea est si populaire et a si bonne presse auprès des consommateurs?


De notre point de vue opérationnel, une entreprise doit constamment améliorer trois éléments essentiels à sa survie et à son dépassement : qualité, coûts, délais.


Ikea se démarque dans sur ces trois tableaux, voici pourquoi!


1-La qualité


Quand nous faisons référence au mot qualité, il n’est pas nécessairement question d’avoir la meilleure qualité. Il s’agit plutôt d’avoir la qualité juste!


Il est important de constamment chercher à satisfaire le plus justement possible les attentes des clients. Bien entendu, il n’est pas question de faire de la sous-qualité ni de faire de la sur qualité. Il faut voir le niveau de qualité recherché comme une cible. Et c’est cette même cible que nous appelons la juste qualité, ou la qualité standard, c’est-à-dire celle qui vise à assurer la satisfaction des clients.


Dans le cas Ikea, cette qualité se traduit dans le design de produits et de meubles, simples, conviviaux, compatibles entre eux et faciles à assembler.


Alors Ikea nous propose des produits d’une qualité juste… selon les attentes, à des prix que les consommateurs sont prêts à payer.


2-Les coûts


Tout en maintenant un certain niveau de qualité sur ses produits, Ikea cherche à réduire constamment ses coûts afin d’offrir le meilleur rapport qualité-prix à ses clients.


Le concept de l’auto assemblage des meubles et le libre-service (Self-Service) dans les entrepôts Ikea sont deux exemples de moyens efficaces pour réduire au maximum les coûts. Dans une entreprise plus traditionnelle de fabrication de meubles, les temps et les énergies passés dans l’assemblage des meubles se traduisent sur la facture.


C’est le même principe pour la gestion de l’inventaire et la livraison. Souvent, la même entreprise de fabrication de meubles plus traditionnelle s’occupe également de la manutention dans l’entrepôt et de la livraison. Mais encore une fois, les coûts reliés à ces deux étapes se reflètent sur la facture. Ikea a compris qu’en coupant grandement ces deux étapes, elle fait des économies qu’elle refile aux consommateurs.


Bien entendu comme consommateur, on s’attend à devoir travailler sur ses articles en arrivant à la maison. Par contre, les clients qui optent pour Ikea le savent à l’avance et sont prêts à assembler leurs meubles eux-mêmes parce que cela leur a permis d’économiser de l’argent sur leurs achats.


3-Les délais


Et pour terminer, les délais! Le dernier élément qu’on cherche constamment à réduire dans une entreprise est le délai entre l’émergence du besoin du client et la satisfaction de ce dernier par le client. Plus court est ce délai, plus le client est satisfait rapidement. Dans cette optique, le client qui cherche à avoir un meuble rapidement, augmente ses chances de l’obtenir le jour même en allant chez Ikea. Tandis que pour le magasin traditionnel de meubles, les clients doivent souvent attendre leur meuble quelques semaines pour donner le temps au fabricant de l’assembler et de le lui livrer.


Maintenant, comment ces exemples peuvent vous inspirer à repenser votre offre de produits et services, en gardant en tête, votre qualité, les délais et les coûts au plus juste pour votre clientèle?


Bon magasinage!


 

À propos de ce blogue

Valérie et Sylvia Gilbert sont deux sœurs ingénieures industrielles qui se passionnent pour la performance opérationnelle. Elles sont respectivement PDG et VP de Mindcore, une entreprise dédiée à la promotion de l’excellence dans les organisations. Elles proposent un regard neuf sur l’amélioration continue, la productivité et la qualité.

Valérie et Sylvia Gilbert

Sur le même sujet

L'expérience IKEA

BLOGUE INVITÉ. Pour comprendre, il s'est payé une visite du nouveau Ikea de Québec. Et ce ne sera pas la dernière.

10 choses à savoir mercredi

16/05/2018 | Alain McKenna

Votre hypothèque va coûter plus cher, comment Familiprix vous fera oublier Google. Une carte de crédit signée IKEA!