Entraînez votre PME comme un athlète olympique

Publié le 20/07/2016 à 16:22

Entraînez votre PME comme un athlète olympique

Publié le 20/07/2016 à 16:22

Ces sera bientôt les Jeux olympiques de Rio. La planète entière se tournera vers cette rencontre sportive qui mettra en valeur des milliers de jeunes athlètes provenant de partout à travers le monde.


Dans notre pratique de conseillères, nous aimons toujours utiliser l’analogie sportive : devenir plus performant dans une organisation ressemble étrangement à l’entraînement d’un athlète de haut niveau! Les jeunes qui convergeront vers le Brésil s’entraînent depuis des années dans leur discipline respective. Ils peuvent inspirer les PME et les grandes entreprises qui désirent augmenter leur niveau de performance.


En nous basant sur différents principes de l’entraînement sportif, voici comment vous pouvez atteindre des niveaux d’élite.


L’atteinte de l’excellence prend du temps


En premier lieu, il est important de se rappeler que « L’atteinte de l’excellence prend du temps ».


Selon des recherches,  il faut aux athlètes de haut niveau à peu près 10 000 heures d’entraînements et de compétition pour atteindre leur plus haut niveau. Pour la plupart des athlètes, cela représente 10 années.


Comme organisation, créer un environnement de performance et atteindre ses objectifs prend aussi du temps. Il va sans dire que s’entraîner à devenir le meilleur dans son domaine d’expertise demande aussi des efforts considérables pour une organisation. Il ne faut donc pas ménager ses efforts et être patient.


Se donner des objectifs rassembleurs et SMART (voir ce blogue pour approfondir SMART) à long terme donne du sens à l’organisation et à ses employés.


Planification long terme


L’atteinte du haut niveau dans un sport donné repose sur des pratiques systématiques et planifiées. Des plans de progression sont développés des années à l’avance surtout lorsque la date de la compétition est connue, comme pour les Jeux olympiques.


En entreprise, on sous-estime parfois la planification à long terme. Mais sans celle-ci, on peut marcher longtemps sans savoir exactement où l’on s’en va! Un bon plan stratégique permet à l’organisation et à ses employés de les guider dans leurs décisions à court et à long terme. Savoir que nous voulons atteindre tels objectifs à un moment précis oriente les efforts des équipes de travail.


Les objectifs périodiques


Le plan à long terme doit s’étaler sur plusieurs années, mais les objectifs eux doivent être périodiques. En morcelant les objectifs d’un sportif, on parvient à multiplier les moments de réussite. Plus nombreux et plus rapprochés, ces succès deviennent un important moteur motivation.


Qu’il s’agisse d’un jeune athlète en progression ou des membres d’une organisation, il ne faut pas manquer de les encourager sur une base hebdomadaire Et si un échec se produit, il est plus facile de rétablir le tir avec des objectifs fragmentés plutôt qu’avec un grand et unique objectif. 


Et évidemment, ces objectifs doivent donc être tangibles, mesurables et contrôlables.

À propos de ce blogue

Valérie et Sylvia Gilbert sont deux sœurs ingénieures industrielles qui se passionnent pour la performance opérationnelle. Elles sont respectivement PDG et VP de Mindcore, une entreprise dédiée à la promotion de l’excellence dans les organisations. Elles proposent un regard neuf sur l’amélioration continue, la productivité et la qualité.

Valérie et Sylvia Gilbert

Sur le même sujet

Des entreprises «zombies» nuisent à la productivité du Canada

Deloitte s'inquiète du nombre de société de plus de 10 ans dont les bénéfices ne permettent pas de payer leur dette.

Les stocks d'or noir brut reculent plus que prévu aux États-Unis

29/08/2018 | AFP

Le prix du baril de pétrole, qui évoluait déjà en hausse avant la publication de ces chiffres, maintient le cap.