Urgence marketing dans les PME!

Publié le 13/02/2012 à 15:59, mis à jour le 17/02/2012 à 14:01

Urgence marketing dans les PME!

Publié le 13/02/2012 à 15:59, mis à jour le 17/02/2012 à 14:01

BLOGUE. Pourquoi un blogue sur le marketing à l’intention des dirigeants de petites et de moyennes entreprises?


C’est bien simple : si nos entreprises locales excellent en recherche et en développement, elles dépensent encore trop peu d’énergie et de ressources en commercialisation.


Je le vois dans ma pratique depuis quinze ans : les départements de communications et de marketing des PME québécoises sont pour ainsi dire inexistants et les budgets sont à l’avenant! Évidemment, dans ce contexte, il n’est pas rare que la pensée magique tienne lieu de stratégie!


Pourtant, selon un sondage mené par l’Institut de recherche sur les PME en 2006, la commercialisation arrive au premier rang des principaux défis à relever pour les chefs d’entreprises québécois, et ce, devant la concurrence asiatique ou la gestion des ressources humaines. Mais force est de constater que l’on peut se montrer préoccupé sans toutefois agir. Nous voici près de six ans plus tard et la situation a bien peu évolué. Pour soutenir mes propos, je m’appuie notamment sur la dernière étude NetPME du CEFRIO* qui révélait, en octobre dernier, que :


- seulement 69% des PME québécoises possèdent un site web (il faudrait se demander si elles ont toutes un numéro de téléphone!);


- à peine 8% des sites web de PME québécoises sont adaptés aux exigences de la mobilité (alors que plus d’un Québécois sur quatre possède un téléphone intelligent);


- seules 15% des PME ont intégré les réseaux sociaux à leur stratégie marketing (sans commentaire).


Et voilà pourquoi je prends la plume aujourd’hui… Il y a urgence d’agir auprès des petites et moyennes entreprises, car les meilleurs produits et services ne peuvent générer de succès commercial sans une stratégie de marketing solide et un branding fort. Il est grand temps que nos entrepreneurs arrêtent de voir le marketing comme un centre de coûts ou une bibitte dangereuse qu’il faut apprivoiser. La commercialisation est un enjeu d’affaires, ce n’est pas un luxe! Les Américains sont passés maîtres dans l’art d’emballer n’importe quoi et de le commercialiser à grande échelle. Il est grand temps que nos entreprises se fassent confiance.


Les gouvernements font leur part pour encourager les entreprises d’ici à mieux exporter leur offre par le biais d’une panoplie de programmes de soutien à la commercialisation. Je pense notamment au ministère du Développement économique, Innovation et Exportation du Québec. Je compte humblement participer à cet effort en publiant chaque semaine un texte pratique dont l’objectif sera d’aiguiller les dirigeants de nos PME vers les meilleures pratiques de communication et de marketing avec un biais fort en faveur des nouvelles technologies et d’Internet.


J’espère que vous serez nombreux à réagir, à l’instar des lecteurs de ma chronique, il y a de cela quelques années. Je parlais alors d’affaires publiques et d’économie dans la version papier de cette même publication. Et si la thématique a changé, sachez que ma passion est demeurée la même. Je vous remercie à l’avance de partager la vôtre avec les autres adeptes de ce blogue!


On se retrouve la semaine prochaine!


Stéphanie


 


Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B.


www.bang-marketing.com


www.linkedin.com/in/stephaniekennan


 


* L'étude du CEFRIO est disponible pour téléchargement, dans l'encadré, à droite de ce billet.

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Sur le même sujet

Les possibilités d'une île

Édition du 08 Juillet 2017 | Simon Lord

Qu'il soit travaillé consciemment ou qu'il émerge naturellement, le branding d'une ville est bien réel. Et Montréal ...

L'aventure douce-amère d'une bière québécoise aux États-Unis

14/06/2016 | Matthieu Charest

L’hiver a été rude pour la brasserie Farnham, installée au Vermont depuis peu. Mais cet été pourrait tout changer.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

19/09/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.