PME B2B : misez sur LinkedIn avant Twitter

Publié le 27/02/2012 à 16:26, mis à jour le 02/03/2012 à 13:53

PME B2B : misez sur LinkedIn avant Twitter

Publié le 27/02/2012 à 16:26, mis à jour le 02/03/2012 à 13:53

BLOGUE. Au risque de me faire attaquer par certains gazouilleurs amateurs, je prends officiellement position : les PME qui se spécialisent dans la vente interentreprises devraient d’abord favoriser LinkedIn pour développer leurs affaires.


LinkedIn n’est pas un réseau social parfait, mais il s’agit encore de la meilleure alternative pour réseauter virtuellement entre professionnels.


Pourquoi? Cette plateforme 2.0 est ciblée. Elle s’adresse aux gens d’affaires, point à la ligne. Avec LinkedIn, vous pouvez identifier des clients potentiels et interagir avec eux directement ou à l’intérieur de groupes d’intérêts. Cet accès direct à des milliers de prospects vous permet d’économiser du temps et d’assurer le retour sur investissement plus rapide de vos efforts. Parfait pour les gens d’affaires pressés qui n’ont aucun intérêt à décoder les cui-cui de 140 caractères ou les humeurs de Denis Coderre…


L’importance de se retrouver entre pairs est significative. Je l’ai déjà mentionné, c’est une question d’efficacité. Mais il y a plus. Saviez-vous que les acheteurs B2B sont très influencés par l’opinion des membres de leur industrie? Une nouvelle étude, récemment rapportée par emarketer, confirme que les trois premières sources d’information susceptibles d’influencer les achats des décideurs B2B sont, dans l’ordre : les fiches techniques téléchargeables, les contacts informels de l’industrie et le site web de l’entreprise. Et où se trouve ce réseau de contacts informels? Sur LinkedIn, évidemment!


En effet, toujours selon la même étude, les décideurs utilisent principalement le web mobile (59 %), les forums et les groupes de discussion de leur industrie (46 %), LinkedIn (35 %), ainsi que les blogues (31 %) pour trouver de l’information avant d’effectuer un achat où le niveau de risque est important. Et si 13 % citent Facebook comme source d’information, Twitter n’est même pas mentionné…


En fait, le plus gros défaut de LinkedIn réside dans ses usagers! J’exagère, mais trop nombreux sont les individus qui ne réalisent pas qu’ils ne sont pas branchés sur Twitter ou sur Facebook lorsqu’ils se connectent sur LinkedIn! Mais ça, c’est un excellent sujet pour mon prochain billet!


On se retrouve la semaine prochaine!


;-)


Stéphanie


Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B.


 


www.linkedin.com/in/stephaniekennan

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Sur le même sujet

Autochtones Inc.: un marché émergent à l'intérieur du Québec

Édition du 25 Août 2018 | François Normand

Partout au Québec, de jeunes Amérindiens se lancent en affaires. Des capital-risqueurs autochtones les accompagnent ...

Les ambitions de Lune Rouge

Édition du 16 Décembre 2017 | Denis Lalonde

Immobilier, innovation, divertissement, hub créatif, incubateur de start-up... Quelles sont les ambitions de Lune ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Republik ne veut que des clients générant un impact positif

14/11/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Certaines entreprises filtrent leurs fournisseurs. L'agence de communication Republik filtrera ses clients.