3 idées marketing inspirées de la campagne électorale

Publié le 31/08/2018 à 06:06

3 idées marketing inspirées de la campagne électorale

Publié le 31/08/2018 à 06:06

Un peu d'originalité nuit rarement... Photo: PQ

J’adore faire des parallèles entre la politique et les affaires. Les campagnes électorales sont particulièrement propices à ce type d’exercice, alors que tous les partis rivalisent d’imagination pour attirer notre attention. Encore une fois cette année, de belles leçons marketing sont à tirer de cette marée d’images et de messages...


Le règne périlleux du slogan hashtag


Populaire. Maintenant. Sérieusement.


Les slogans de plusieurs partis sont plutôt minimalistes cet automne. Bien utile pour communiquer sur les médias sociaux, ce type de concept à la mot-clic peut toutefois s’avérer dangereux puisqu’il incite au cabotinage. Ainsi, il est sera plutôt simple de détourner le sens des messages du Parti Québécois, de la CAQ et de Québec solidaire en créant des hashtags fantaisistes, du genre :


«L’État va faire les sandwichs de vos enfants?» #serieusement?


«Le langage des signes comme 3e langue officielle?» #paspopulaire


«La cote de crédit du Québec n’a jamais été si bonne!» #PLQmaintenant


Ce type de stratégie moderne pourrait-il convenir à votre entreprise? Il est certain que le slogan hashtag possède de nombreuses qualités. Il est aisément déclinable, ce qui vous permet de passer plusieurs messages. Il est facile à mémoriser, si le mot-clic est percutant. Il vous simplifie la vie sur les réseaux sociaux, nous l’avons mentionné.


Toutefois, si votre entreprise désire se tailler une place dans un marché très compétitif où tous les coups sont permis, éloignez-vous de cette stratégie et misez sur un slogan plus traditionnel. C’est plus prudent.


Un visuel qui se démarque


Deux événements marketing ont marqué la campagne jusqu’à présent : l’autobus psychédélique du Parti Québécois et les affiches artistiques de Québec Solidaire.


Dans les deux cas, les initiatives ont été saluées. Pourquoi? Il est rafraîchissant de proposer une approche différente aux électeurs après des années de banalité visuelle.


Cette leçon est aussi valide pour les entreprises. Allez là où votre compétition n’osera pas mettre les pieds, sortez des sentiers battus. Le marché punit rarement l’audace, à condition que celle-ci s’incarne dans des exécutions de qualité. L’indifférence de vos cibles (ou leur ennui mortel) sera bien plus dommageable pour votre marque qu’un peu d’originalité.


Des messages bien ciblés


Une autre surprise de cette campagne électorale réside dans le type de messages véhiculés. Les promesses des différents partis sont presque toutes formulées comme des solutions toutes simples en réponse à des besoins concrets des électeurs.


On proposera donc d’ajouter deux semaines au congé de paternité pour que les pères puissent profiter pleinement de cette période spéciale de la vie. On offrira la dentisterie gratuite, des maisons confortables pour les aînés, une ressource supplémentaire dans les classes préscolaires et de première année. On offrira un livre québécois à tous les élèves du primaire et on s’occupera d’acheter les fournitures scolaires des enfants.


Cette démarche s’inscrit dans cette individualisation de la communication. Exit les grands projets de société, vive les propositions de valeur simples. À chaque problème sa solution! Qu’est-ce qui vous empêche de dormir la nuit, madame? On va régler tout ça pour vous.


D’un point de vue marketing, votre entreprise aurait tout avantage à adopter cette pratique. Oubliez les discours vagues, creux et génériques. Ne proposez pas à vos clients d’économiser de l’argent. Dites-leur que dorénavant, tous leurs échantillons seront gratuits! Arrêtez de répéter que votre approche permet aux clients de sauver du temps. Expliquez plutôt que votre service de commande en ligne permet de boucler une transaction en 90 secondes!


Plus vous serez précis dans votre langage et vos messages, plus votre communication sera efficace.


Le meilleur est-il à venir?


S’il est rare que nous prenions nos politiciens en exemple pour quoi que ce soit, force est de constater que cette campagne électorale nous révèle plusieurs idées marketing intéressantes. Il reste encore plusieurs semaines avant le 1er octobre. Aurons-nous droit à d’autres belles surprises? À suivre...


 

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Sur le même sujet

Les partis envoient leurs poids lourds économiques au front

Ils ont croisé le fer dans le cadre d'un débat organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

C'est d'un bon gouvernement dont on a besoin, pas d'un mirage

Édition du 08 Septembre 2018 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. La présente campagne électorale n'y échappe pas. Les partis politiques rivalisent d'imagination pour ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

LocoMotion, un projet de mobilité qui plaira à Patrick Lagacé

13/09/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Le chroniqueur prône l'action locale contre le réchauffement climatique. L'OBNL Solon est d'accord, mais nuance.