Pas de vacances pour les marketers! BLOGUE. Nous sommes enfin au cœur de l’été… mais il n’y a pas de repos pour ...
4 trucs pour créer un slogan qui tue BLOGUE. Comme nous l’avons vu la semaine dernière, il est facile de créer un slogan insignifiant, ...
Steak, blé d'Inde, patates : le secret des slogans qui marchent! BLOGUE. Trouver une signature pour votre marque ou un slogan pour votre campagne de notoriété n’est ...
Bons baisers marketing des USA! BLOGUE.  Je reviens à peine de Chicago, une très belle cité que trop peu de ...
Rédigez pour le web comme un pro! BLOGUE. La conception d’un site web c’est davantage que des belles maquettes et quelques lignes de ...
Êtes-vous un poète d'affaires? BLOGUE. À l’occasion d’un webinaire que je présentais la semaine dernière en ...
Les vidéos de 10 mins font fureur sur le web! BLOGUE. Tenez-vous-le pour dit : la vidéo en ligne est de plus en plus visionnée. Si l’on ...
Google Penguin : la chasse aux excès est ouverte! BLOGUE. Cette semaine, j’ai décidé de laisser la tribune à Catherine Beaumier Lacroix, ...
PREZI: pour des présentations qui ZOOM! La semaine dernière, Les Affaires publiait un dossier sur la créativité qui m’a ...
22 idées SEO pour scorer sur Google! BLOGUE. Je vous l’avais promis il y a quelques semaines, voici ma super liste de vérification pour ...

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Alex Bastide: l'entrepreneur qui voulait retourner au gym

13/02/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. «La vie est devenue lourde. J'ai vécu de l'anxiété, du désespoir. Je ne voulais plus être propriétaire unique.»