La croissance des entreprises ne tue pas le bonheur des employés

Publié le 07/03/2017 à 14:05

La croissance des entreprises ne tue pas le bonheur des employés

Publié le 07/03/2017 à 14:05

Le bonheur est-il réservé aux PME? C’est ce que pensent bon nombre de gens autour de moi. On me répète constamment qu’il nous sera impossible de maintenir une culture d’entreprise aussi forte encore longtemps. Ce que ces gens ignorent, c’est que «F*ck l’impossible» est l’une de nos valeurs fondamentales.


La culture d’une organisation, c’est ce qui la définit et la distingue des autres. C’est le système de valeurs partagé qui conduit une entreprise à penser et agir d’une certaine manière. Celle-ci se vit au travers tous ses employés. Ils l’incarnent dans tous les gestes qu'ils posent et les décisions qu'ils prennent.


Oui une culture d'entreprise peut se perdre


Plus les employés sont nombreux, plus l’environnement se complexifie. La culture de l’entreprise peut se transformer, positivement ou négativement. Quand une organisation est petite, les gens se connaissent tous. La confiance est palpable. La prise de décision rapide, les conflits plutôt rares.


Tout le monde est naturellement sur la même longueur d’onde. Ce sentiment d’appartenance peut se perdre durant une croissance incontrôlée. Mais quand une organisation comprend l’importance de sa culture, la croissance devient plutôt une occasion de la faire évoluer pour aller encore plus loin. C’est ce que j’essaie de faire chaque jour.


«La culture mange de la stratégie pour le petit déjeuner», Mark Fields.


Préserver la culture d’une entreprise malgré la croissance, c’est possible. Mais il faut y mettre les efforts. Cela suppose, entre autres, de bien communiquer cette culture. Et on y arrive que si on la comprend et qu’on y adhère pour vrai.


La vision, la mission et les valeurs… tout cela a-t-il été bien défini? Si les croyances et le système de valeurs d’une organisation sont clairs, les employés qui les partagent peuvent s’aligner dans la bonne direction.


Ne jamais recruter uniquement selon l'expertise


Le recrutement aussi joue un rôle critique. Plus encore si votre entreprise croît rapidement. Une seule mauvaise embauche suffit pour briser une dynamique d’équipe. L’expertise ne doit jamais être le seul critère d'embauche. Nous commettons tous l’erreur d’un ajout rapide pour combler un besoin urgent.


Le recrutement est tellement important pour moi que j’ai récemment commencé à rencontrer tous les candidats à la fin du processus d’embauche pour m'assurer que la personne cadre bien dans la culture. Et j’ai l’intention de le faire très longtemps. Je vais encore plus loin. Chaque mois, je rencontre tous les nouveaux employés en même temps pour leur partager l’histoire, la vision, les anecdotes, les succès, les échecs, etc. C’est une très belle occasion d’apprendre à les connaître et transmettre notre culture.


Les gestionnaires ont aussi leur part de responsabilité. Ils doivent incarner la mission et les valeurs de l’organisation et les transmettre à leur équipe.


Soyons honnêtes, la croissance rapide peut aussi créer de la distance entre les employés. Quand tu ignores le nom d’un collègue assis près de toi, il y a un sérieux problème. La direction doit se montrer vigilante pour garder un lien très fort entre les employés. Chez nous, par exemple, nous avons construit notre propre bar à café avec un barista à temps plein. C’est devenu un lieu de rassemblement qui permet aux employés de se croiser et de discuter.


Pour ne pas perdre le Nord


En fait, la croissance rapide, c’est comme une tempête de neige. Pour la traverser sans s’égarer il faut des repères. La culture d’une entreprise est un des plus puissants repères. Elle permet à tous les employés de s’aligner et de toujours retrouver le Nord. Donner une culture claire à son entreprise c’est offrir une boussole à tous ses employés.


Bonne traversée et bonne croissance!


 

À propos de ce blogue

Simon est le rêveur visionnaire à la tête de GSOFT, l'une des plus importantes PME québécoises. Depuis 2006, GSOFT met au point des logiciels qui sont aujourd’hui utilisés dans plus de 110 pays. Sa première préoccupation ayant toujours été le bonheur de ses employés, Simon a bâti l’une des cultures d’entreprise les plus inspirantes de la planète. Son plus récent projet, Officevibe, est la preuve indéniable de son engagement au bien-être de son effectif. Audacieux et anticonformiste de nature, il s’est donné la mission de révolutionner le monde du travail tel que nous le connaissons. Il profitera de cette tribune pour favoriser encore plus cette transformation ! www.GSOFT.com

Simon De Baene

Sur le même sujet

Aligner son image de marque sur sa culture

Édition du 14 Octobre 2017 | Simon Lord

La culture d'entreprise, lorsqu'elle est inspirante et authentique, permet d'attirer des clients et des talents. ...

Tech en bref: dossier médical au poignet, réalité virtuelle dans les airs…

16/08/2017 | LesAffaires.com et AFP

Voici un rapide passage en revue d'actualités dans les nouvelles technologies.

OPINION L'avenir est dans le pré
29/07/2017 | Claudine Hébert
Les possibilités d'une île
Édition du 08 Juillet 2017 | Simon Lord
Nouvelles de la communauté
Édition du 20 Mai 2017 |