40 leaders des affaires s'engagent

Publié le 22/11/2012 à 16:35, mis à jour le 23/11/2012 à 12:16

40 leaders des affaires s'engagent

Publié le 22/11/2012 à 16:35, mis à jour le 23/11/2012 à 12:16

BLOGUE. Louise Roy dressait hier dans le cadre d’un déjeuner-conférence du CORIM un bilan de ses deux mandats à la tête du Conseil des arts de Montréal (texte du discours). Bilan en forme d’appel au milieu des arts et au monde des affaires pour que les collaborations et les rapprochements se multiplient et s’accélèrent. « Notre croissance économique dépend de la vitalité de notre culture » a-t-elle lancé à la salle. Un message qui s’accompagne d’une annonce concrète : la création d’un forum arts-affaires composé d’une quarantaine de personnalités de premier plan, issues des affaires, et qui ont à cœur de développer les liens entre ces deux secteurs afin de favoriser le rayonnement des créateurs et de la métropole.


Rappelons, une fois encore, que nous sommes très en retard par rapport aux Canadiens et aux Américains en ce qui concerne le financement privé pour la culture. Non seulement nous sommes en retard, mais la part des dons consacrés à la culture a baissé au Québec au profit de la santé et de l’éducation. (là-dessus, un précédent blog)


Selon une étude de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, les dons ne représentent que 14% du budget des organismes culturels de Montréal, alors que la moyenne canadienne est de 20%. Il est donc grand temps d’agir et de dire clairement au milieu culturel qu’il se doit d’être plus dynamique pour se rapprocher sans préjugés du monde des affaires car les prochains budgets publics ne seront pas en croissance. Celui déposé mardi par le ministre Nicolas Marceau en est bien la preuve. Il faut aussi dire clairement au milieu des affaires que si Montréal rayonne à l’international grâce à ses créateurs, leur situation reste précaire.


Ce nouveau forum est co-présidé par Jean-Pierre Desrosiers, associé chez Fasken Martineau, Personnalité Arts-Affaires 2011 et membre du conseil d’administration du Conseil, et Alexandre Taillefer, associé chez XPND Capital, président du conseil du Musée d’art contemporain de Montréal et membre du comité de pilotage de Montréal, métropole culturelle. « Influencer, inciter et rassembler » le milieu des affaires, voilà le mot d’ordre qui rassemblent des leaders du calibre de Monique Jérôme-Forget, Stephen R. Bronfman, Sophie Brochu, Andrew Molson, Normand Legault, Pierre Trahan etc.


Voilà des entrepreneurs, des gens d’affaires qui, au cours de leur carrière, ont exploré de nouvelles pistes, qui ont osé, qui savent ce qu’est la prise de risque. Les artistes comprennent ce langage, ils sont eux-mêmes des innovateurs et des créateurs. Si cet axe devient la ligne de réflexion d’une nouvelle approche des liens arts-affaires, alors tout est possible.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------


Sébastien Barangé, Directeur des communications et affaires publiques de CGI. (Twitter @SBarange) 


Sébastien a été journaliste à Radio-Canada et a collaboré au quotidien Le Devoir, il a par la suite été conseiller de Michaëlle Jean durant son mandat de gouverneure générale du Canada, de 2005 à 2010. Sébastien est reconnu pour son engagement envers la communauté montréalaise et siège au sein de plusieurs conseils d’administration dans les secteurs de l’éducation et de la culture.


président du comité exécutif d'artsScène Montréal (Business for the arts)


membre du conseil d'administration de la Fondation Michaëlle Jean


membre du conseil d'administration de la Fondation Tolérance


 

À propos de ce blogue

Sébastien est reconnu pour son engagement envers la communauté montréalaise et siège au sein de plusieurs conseils d’administration dans les secteurs de l’éducation et de la culture.

Sébastien Barangé

Sur le même sujet

Patrimoine: le marché de l'art contemporain à des sommets

23/09/2014

Le marché a franchi la barre des 2 milliards de dollars sur un an, dopé par la demande des chinois et américains.

Améliorer nos communautés grâce aux arts

Cet été, un affiche dans le parc à côté de chez moi annonçait un atelier de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Les jeunes, rebutés par le prix à payer pour être maîtres chez eux

Édition du 27 Septembre 2014 | RenĂ© VĂ©zina

BLOGUE. Les jeunes ménages québécois ont de moins en moins les moyens d'accéder à la propriété.De 2011 à 2013, le ...

World Retail Congress: 5 tendances et 7 détaillants à suivre dans les pays émergents

Paris accueuille cette semaine le World Retail Congress. On y discute omni canal, génération selfie et retail-tainment.

Un fonds de 75 millions et une incursion Ă  Toronto pour Real Ventures

30/09/2014 | Julien Brault

Real Ventures, dont le troisième fonds a une capitalisation de 75 millions, a désormais deux employés à Toronto.