Devrait-on payer les mineurs Chiliens?

Publié le 07/09/2010 à 12:30, mis à jour le 07/09/2010 à 16:47

Devrait-on payer les mineurs Chiliens?

Publié le 07/09/2010 à 12:30, mis à jour le 07/09/2010 à 16:47

Par René Villemure

 


BLOGUE. Personne n’est sans savoir que 33 mineurs sont emprisonnés dans une mine affaissée au Chili. Les secours s’organisent avec difficulté; il est prévisible que les mineurs resteront sous terre pour une période de plusieurs mois. Par contre, la lecture du blogue de Chris MacDonald de l’University Saint-Mary a piqué ma curiosité en posant la question suivante :


Devrait-on payer les mineurs chiliens pour leur temps passé sous terre même s’ils ne travaillent pas? De plus, devrait-on les indemniser pour les souffrances vécues?


Me suivre sur Twitter : renevillemure


D’un trait, tout ceux à qui j’ai posé la question répondent de manière unanime : « Bien sur qu’il faut les payer, c’est la seule chose humaine à faire ».


Mais, pensons-y un peu, tous sont d’accord pour affirmer que les mineurs doivent être payés mais, qui devra payer? À cette question, les réponses ne sont pas aussi claires…


Il est certain que la compagnie minière devrait payer. La compagnie en question a tenu une conférence de presse la semaine dernière où elle a offert ses plus sincères excuses aux mineurs et à leurs familles. La compagnie minière a aussi affirmé du même souffle que son permis d’exploitation était sur le point d’être révoqué et que, de toute manière, la compagnie n’avait pas les ressources financières pour entreprendre un effort de rescousse. La compagnie croit qu’elle devrait payer mais affirme aussi qu’elle n’a pas les ressources financières.


Devant l’impossibilité pour la compagnie de payer, qui paiera? Le gouvernement chilien, bien sûr…


C’est d’ailleurs à ce niveau que la problématique éthique devient intéressante : le gouvernement chilien est-il devant l’obligation de payer ou serait-il simplement « gentil » de payer? Autrement dit, les citoyens chiliens ont-il le devoir légal de payer et d’indemniser les 33 mineurs ou ne serait-ce, plutôt, qu’un choix moral.


Devant ce genre de tragédie, il est facile et populaire d’affirmer que les mineurs chiliens devraient être payés et indemnisés. Bien que je croie qu’ils devraient l’être, il ne faut pas évacuer la question centrale? Qui paiera?


Qu’en pensez-vous?


*


Lisez mon blogue précédent ici


Voyez mon profil LinkedIN


Lisez les Bulletins réflexifs de l’institut québécois d’éthique appliquée


 


 


 


 


 


 


 


 








Sur le même sujet

Le déménagement de sièges sociaux irrite Washington

Un sujet chaud revient souvent chez le gouvernement américain : 

Le grand problème que posent les conseils d'administration

        http://www.cnbc.com/id/101642613

OPINION Devrait-on bannir cette industrie?
Mis à jour le 26/09/2013
SNC-Lavalin offre l'amnistie aux délateurs
Mis à jour le 11/10/2013
L'app de la semaine : BizVizz
Mis à jour le 08/03/2013
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

La baisse des crédits d'impôt «dérange» le grand patron de Bombardier

13:58

Même s'il ne brandit pas la menace de délocaliser certaines activités, le président et chef ...

Stephen Harper annoncera des baisses d'impôt pour «toutes les familles»

Le premier ministre Stephen Harper annoncera jeudi après-midi des baisses d'impôt pour l'ensemble des ...

Comment une PME montréalaise a conquis 250 millions de Chinois

Le partenariat entre Azzimov, une PME du Plateau Mont-Royal, et Jiangsu Telecom, une filiale du géant China ...