Rona : les gagnants et les perdants


Édition du 13 Février 2016

Le choc a été si vif que les premières réactions à l'achat de Rona par Lowe's ont d'abord été épidermiques. «Le Québec perd un ses fleurons.» «La pression des Américains était trop forte, ça devait finir ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Fermeture de magasins Rona: «On ne peut pas refaire l'histoire», dit Legault

Le premier ministre a promis qu'il «ferait tout» pour garder des sièges sociaux au Québec.

Lowe's ferme 27 magasins Rona dont neuf au Québec

05/11/2018 | Martin Jolicoeur

Neuf magasins Rona du Québec fermeront d'ici la fin janvier 2019.

À la une

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

Au fond, c'est quoi un bon boss?

BLOGUE. Il présente les quatre caractéristiques résumées par l'acronyme ÉÉPI, selon une étude québécoise...

À surveiller: Walmart, Air Canada et Bank of America

Il y a 57 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Walmart, Air Canada et Bank of America? Voici quelques recommandations d'analystes.