Pourquoi l'inflation monte ici alors qu'elle baisse ailleurs

Publié le 18/09/2009 à 14:10

Pourquoi l'inflation monte ici alors qu'elle baisse ailleurs

Publié le 18/09/2009 à 14:10

Au Québec, on aime fixer des prix planchers : pour le lait, la bière, l'essence... Il faut bien protéger les producteurs, les détaillants, voire les agences de distribution ! Mais le consommateur, lui, passe à la caisse. Et c'est en bonne partie ce qui explique pourquoi le Québec est la seule province (avec la Saskatchewan), où l'indice des prix à la consommation n'a pas reculé au mois d'août.


Il y a d'autres raisons : le marché immobilier est en meilleur état, ce qui aide à maintenir les prix. Ils ont à peine bronché ici alors qu'ils baissaient de 2,2 % au Canada. La forte présence de l'électricité (réglementée, comme pour le gaz naturel) limite aussi les variations à la baisse des prix de l'énergie. Et le marché de l'emploi est également en meilleur état -relativement-, les consommateurs ont été moins frileux qu'ailleurs, ce qui se traduit par des augmentations de prix dans les dépenses courantes.


Pas de péril en la demeure : personne ne s'attend à un emballement des prix à court terme et la Banque du Canada ne touchera pas à ses taux d'intérêt. À plus long terme, les perspectives sont moins claires. Le fait que l'or vogue allègrement au-delà des 1000 $ l'once montre que les pressions inflationnistes sont prises au sérieux. Les politiques monétaristes aux États-Unis, où l'on fait tourner à plein régime la planche à billets, risquent fort d'alimenter l'inflation lorsque l'économie aura retrouvé un semblant de santé.


Mais ce n'est pas pour demain. Les taux d'intérêt vont demeurer bas, les prix à la consommation ne monteront pas (trop) vite, le marché de l'emploi reprend progressivement de la vigueur... C'est le bon temps d'en profiter ! Maintenant, si on pouvait permettre aux consommateurs de profiter des aubaines quand l'occasion de présente. Mais non, il faut protéger les producteurs, les détaillants et alouette...!

À propos de ce blogue

Observateur et commentateur privilégié de l’économie québécoise depuis plus de 20 ans, René Vézina fait le point sur un monde en évolution constante. Il jette un regard critique sur les événements et les vulgarise pour faire ressortir les enjeux cachés.

René Vézina

Sur le même sujet

Webtélé: REER obligatoires de Castonguay, bonne ou mauvaise idée ?

Mis à jour le 14/01/2011

Cette semaine, dans la webtélé Le 1100 René-Lévesque Ouest, vos blogueurs favoris partagent ...

Webtélé: REER obligatoires de Castonguay, bonne ou mauvaise idée ?

Mis à jour le 25/04/2013

Découvrez vos blogueurs favoris, Diane Bérard, Bernard Mooney, François Pouliot et René ...

Blogues similaires

Comment bien exprimer votre reconnaissance au travail?

BLOGUE. Être reconnu des autres, ça permet de s'extraire du flou du quotidien au bureau. Ce qui est carrément vital.

Loi PACTE: la France questionne l'utilité sociale des entreprises

BLOGUE. La France étudie le statut d'entreprise à mission sociale. Montréal tient un sommet du leadership conscient.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.